Sci-Tech

Los Angeles : Elon Musk partage les premières images de son tunnel express ! (vidéo)

Elon Musk, le fantasque entrepreneur derrière les projets innovants Tesla et Space X, a récemment présenté la première initiative de The Boring Company. Il s’agit d’un tunnel géant qui permettra de traverser Los Angeles en 6 minutes contre 45 actuellement.

Le 11 mai dernier, Elon Musk a dévoilé sur son compte Instagram, les premières images, qui vous emporte dans un voyage accéléré au coeur du premier tunnel creusé sous la ville californienne de Los Angeles.

Selon le milliardaire, les travaux serait aujourd’hui «presque achevé». L’objectif de la société d’Elon Musk, «The Boring Compagny», est de fluidifier les réseaux routiers des grandes cités américaines en creusant des tunnels sous les villes. Dans ce nouveau système de transport, la circulation s’effectue à bord de cellules (“pod”) capables de transporter des piétons, cyclistes et automobilistes. À terme, un réseau entier de ce nouveau type de transport en commun pourrait être développé sous les rues de Los Angeles, avant d’appliquer le concept à d’autres villes.

Essais gratuits

Dans le message qui accompagne la vidéo, devenu depuis virale, Elon Musk, remercie les personnes qui ont contribué au projet, et informe que des trajets gratuits devraient être offerts au public dans quelques mois, dès qu’ils auront obtenu les autorisations nécessaires. Par ailleurs, il promet que le coût du trajet pour les piétons et les cyclistes sera toujours moins onéreux qu’un ticket de bus.

Dans une autre vidéo publiée jeudi 17 mai sur Twitter, on peut voir que les modules pourraient atteindre la vitesse de 200km/h. Ce qui permettrait de traverser Los Angeles en 6 minutes seulement contre 45 actuellement selon «The Boring Compagny».

Conférence de presse

Le 18 mai, The Boring Company a donné sa première conférence de presse publique pour présenter le projet. The Boring Company est un jeu de mot qui joue sur le double sens. Le verbe «boring» peut vouloir dire «en train de forer» ou «de creuser», tandis que l’adjectif «boring» signifie «ennuyeux». Elon Musk n’ait pas en reste lorsqu’il s’agit de plaisanter. Le 1er avril dernier, il avait fait fait un poisson d’avril sur la faillite de Tesla.

Le fonctionnement du tunnel est simple. Les voitures, vélos ou piétons viennent se placer dans un ascenseur, situé au niveau de la chaussée, qui les emporte sous terre jusqu’à un système de monorail magnétique. Arrimés sur des plateformes individuelles, les véhicules fileraient donc ensuite à 200 kilomètres par heure jusqu’à leur destination, le système étant intégralement automatisé.

Selon Musk, il serait possible de créer jusqu’à 40 couches de tunnels les unes sous les autres pour virtuellement éliminer toute forme d’embouteillage.

Loi environnementale

The Boring Company a demandé à être exempté d’analyse environnementale prescrit par la Loi sur la qualité de l’environnement de Californie, affirmant que personne n’utilisera le tunnel pour le transport en commun. Et bien que le comité des travaux publics du conseil municipal de Los Angeles ait approuvé l’exemption à la fin du mois dernier, il aura besoin de l’approbation complète de l’ensemble du conseil pour que le projet puisse aller de l’avant.

The Boring Company a aussi un autre projet similaire sur la Côte Est. Celui-là serait un tunnel double de 56 km reliant les centres villes de Washington et Baltimore, avec la possibilité de poursuivre beaucoup plus loin jusqu’à New York.

Publié le mardi 22 mai 2018 à 15:02, modifications mardi 22 mai 2018 à 15:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !