À Nantes, une femme violée par un SDF algérien sous OQTF

Par Ali Ch. Publié le 24/04/2024 à 18:30
Femme triste dans une chambre

Une femme de 49 ans a été violée dans la nuit du 19 au 20 avril par un SDF algérien à Nantes
L’homme de 25 ans s’est attaqué à cette femme qu’il connaissait pour l’avoir hébergé
Connu de services de police, le présumé agresseur, visé par une OQTF, a été mis en examen

Un jeune algérien a été interpelé, samedi 20 avril, par la police à Nantes. L’homme de 25 ans et sans domicile fixe (SDF) est soupçonné d’avoir séquestré et violé durant toute une nuit la femme qui l’hébergeait chez elle à Nantes. Les mis en cause visée depuis 2012 par une obligation de quitter le territoire français a été mis en examen lundi 22 avril pour « viol avec violences ».

Le SDF algérien a été interpellé, samedi 20 avril, au domicile de sa victime. Il est soupçonné d’avoir battu, séquestré et agressé sexuellement une femme de 49 ans, habitante de Saint-Herblain, à Nantes, rapporte Ouest France. Le calvaire de la victime aurait duré toute la nuit du vendredi 19 à samedi 20 avril, avant qu’elle ne parvienne à prendre la fuite.

Selon Le Figaro, l’individu avait pénétré par effraction au domicile de sa victime, en passant par une fenêtre de son logement. Dans un état agité, armé d’un couteau, il s’est mis à la battre puis à l’agresser sexuellement en lui imposant plusieurs rapports. La victime a pu s’enfuir de chez elle à l’aube et alerter la police.

« Ce qui est décrit par la victime est innommable », a confié une source proche de l’enquête à Ouest France. La quadragénaire avait rencontré et aidé son agresseur il y a quelques années, lors de son travail dans une association d’aide aux personnes. La victime s’est vue prescrire 10 jours d’ITT (incapacité totale de travail).

Le présumé violeur connu de la justice

Selon Le Figaro citant une source policière, l’individu mis en cause est un sans domicile fixe algérien de 25 ans. Il se trouvait sous obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis mai 2021. Le prévenu, connu de la justice avec quatre condamnations à son casier, était sorti de prison en novembre dernier et se trouvait sous contrôle judiciaire au moment des faits, pour une affaire de violences intrafamiliales.

Pour cette nouvelle agression, il a été mis en examen lundi dernier pour « viol avec violences avec ou sous la menace d’une arme, en l’occurrence un couteau, séquestration, effraction et menaces ». L’affaire sera suivie par un juge d’instruction du pôle criminel de Nantes et le suspect va être soumis à une expertise psychiatrique dans le cadre de l’enquête.

Journaliste francophone. Je couvre l’actualité au quotidien sur une multitude de sujets. Je m’attelle à rapporter l’information avec objectivité.

Aucun commentaire à «À Nantes, une femme violée par un SDF algérien sous OQTF»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis