Travail : Les Français s'absentent moins, mais plus longtemps

Par Nassim Terki Publié le 19/04/2024 à 10:00
Absentéisme

Les absences de longue durée au travail sont en hausse, notamment chez les jeunes, alors que les absences de courte durée sont en baisse.
L'absentéisme dans son ensemble est en diminution dans tous les secteurs.

Absences longues en hausse, absences courtes en baisse : un tableau contrasté de l'absentéisme au travail en 2023.

L'absentéisme au travail : une tendance en dents de scie entre absences longues en hausse et absences courtes en baisse, avec une attention particulière portée sur l'impact chez les jeunes.

Absences prolongées : les jeunes travailleurs en première ligne de l'absentéisme

Une augmentation significative des absences de longue durée a été observée dans le secteur privé ces dernières années, selon le baromètre réalisé par Ayming et AG2R La Mondiale, relayé par Le Figaro. Les arrêts de plus de 90 jours ont augmenté de 30 % en cinq ans, avec une augmentation marquée chez les jeunes travailleurs de moins de 30 ans, qui ont connu une hausse de 26 % en un an.

Tendance à la baisse : l'absentéisme se réduit dans les secteurs de la santé et des services

Les secteurs de la santé et des services sont les plus touchés par ces absences prolongées, représentant respectivement 61 % et 63 % de l'absentéisme. Cependant, une tendance à la baisse a été observée pour les absences de courte durée (jusqu'à 7 jours), avec un taux d'absentéisme de 6,11 % en 2023, contre 6,70 % en 2022.

En moyenne, plus de 1,3 million de salariés sont absents toute l'année en France, avec des chiffres supérieurs à ceux d'avant la crise de la COVID-19. Les absences de courte durée sont en baisse chez les jeunes, retrouvant un niveau équivalent à celui d'avant la pandémie.

Malgré ces chiffres, l'absentéisme est en baisse dans l'ensemble des secteurs, avec un taux estimé à 6,62 % dans le secteur de la santé. Deux autres études récentes confirment cette tendance, soulignant une baisse de l'absentéisme en 2023 par rapport à l'année précédente. La durée moyenne des arrêts est cependant en augmentation de plus de deux jours.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.

Aucun commentaire à «Travail : Les Français s'absentent moins, mais plus longtemps»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis