Paris 2024 : Baptiste « t’es pas net » ne portera finalement pas la flamme olympique

Par Ali Ch. Publié le 18/04/2024 à 23:52
Baptiste T'es Pas Net

Baptiste Moirot, qui s'était fait connaitre avec la vidéo "t'es pas net", est eu cœur d’une polémique
Des accusations de comportement inapproprié envers des mineurs ont été portées contre lui
Désigné pour porter la flamme olympique pour les JO de Paris de 2024, il ne le fera finalement pas

Baptiste « t’es pas net », qui s’était fait connaitre dans toute la France, via une vidéo publiée sur les réseaux sociaux il ya 7 ans, se retrouve aujourd’hui au cœur d’une polémique. Désigné initialement pour porter la flamme olympique à l’occasion des JO de Paris 2024, l’homme de 29 ans, n’aura finalement pas cet honneur.

Celui qui devait faire partie des quelques 11'000 Français retenus par le Comité d’organisation des Jeux Olympique de Paris 2024 pour porter la flamme olympique, ne le fera plus. Des accusations de comportement inapproprié envers de jeunes filles mineures ont été portées contre lui, et il a été décidé qu’il ne participerait pas à cet événement.

L’annonce a été faite par le Comité d’organisation des Jeux olympiques (Cojo) et par Baptiste Moirot sur son compte Instagram ce jeudi 18 avril, soit 8 jours après l’annonce de sa participation. « Compte tenu des accusations récentes portées contre Baptiste, celui-ci a pris la décision en lien avec le Comité d’Organisation de ne pas porter la flamme. Décision responsable au regard de la situation », indique au Parisien le Cojo.

De son côté, le jeune homme de 29 ans devenu célèbre malgré lui en 2017 dans une vidéo où il mettait le feu à des objets dans sa chambre, a écrit qu’« à la suite des accusations portées à (son) encontre et après discussion avec le Comité d’organisation », il a pris la décision de « se retirer du relais de la flamme par respect et pour protéger (sa) famille et (lui) même ». « Je présente mes sincères excuses à ceux que j’ai pu décevoir », ajoute-t-il dans un post sur son compte Instagram.

Baptiste « t’es pas net » accusé de harcèlement sexuel

Pour comprendre l’origine de ce revirement, il faut se rendre sur les réseaux sociaux, où plusieurs femmes affirmaient depuis mercredi 17 avril, avoir reçu dans le passé des messages à caractères sexuels de la part de Baptiste, alors qu’elles étaient mineures à l’époque des faits, rapporte Le Parisien. L’une des victimes présumées a ainsi partagé une capture d’écran d’une conversation, dans laquelle Baptiste aurait déclaré à une fille de 15 ans : « Tu verras quand tu l'auras dans ta bouche si elle est petite », en parlant de son sexe. Auprès d’une autre fille, il aurait écrit : « Tu mérites d'être punie » et « tu es une vilaine petite fille ».

Face à l’ampleur de l’affaire, Baptiste Moirot qui reconnu indirectement les accusations rapportées contre lui, il avait publié dès mercredi dans sa story Instagram des excuses, ajoute le même média. « Je vous adresse ces mots avec une profonde sincérité. J’ai commis des erreurs et j’en suis profondément désolé. Depuis que je suis devenu père et j’ai fondé ma propre famille, j’ai vraiment pris conscience de l’importance de mes actions et de l’exemple que je veux donner » écrit-t-il sur son compte Instagram.

Journaliste francophone. Je couvre l’actualité au quotidien sur une multitude de sujets. Je m’attelle à rapporter l’information avec objectivité.

Aucun commentaire à «Paris 2024 : Baptiste « t’es pas net » ne portera finalement pas la flamme olympique»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis