L'Europe perd contre la Chine et les États-Unis : quelle stratégie sera adoptée ?

Par Nassim Terki Publié le 19/04/2024 à 08:00
drapeau union européenne
  • L'Union européenne est confrontée à un déclassement par rapport à la Chine et aux États-Unis, et les dirigeants cherchent à renforcer sa compétitivité.
  • Les prochaines élections européennes auront lieu en juin 2024, et des défis financiers et économiques importants doivent être surmontés pour relancer l'économie de l'UE.

    L'Europe à la croisée des chemins, tous unis pour surmonter les défis de demain. C'est peut-être la devise qui se prolifère à l'horizon.

    L'Union européenne se retrouve à la croisée des chemins, confrontée à un déclassement face à ses principaux rivaux économiques. Les dirigeants européens se réunissent à Bruxelles pour discuter de l'avenir de la compétitivité de l'UE et des défis économiques qui se présentent.

    L'Europe vers une révolution nécessaire pour son avenir économique

    L'Union européenne est à un tournant crucial, confrontée à un déclassement comparé à la Chine et aux États-Unis. Pour exploiter pleinement son marché unique de 450 millions d'habitants, les dirigeants de l'UE se sont réuni à Bruxelles ce jeudi. Souligne TV5 Monde

    Le marché unique, qui a plus de trente ans, a favorisé l'émergence de grandes entreprises européennes dans divers secteurs. Cependant, certains domaines comme la finance, les télécoms, l'énergie et la défense restent fragmentés en raison de réglementations nationales divergentes, impactant la compétitivité de l'UE.

    Enrico Letta, ancien Premier ministre italien, souligne l'urgence d'agir pour éviter le décrochage croissant par rapport aux États-Unis. Le Vieux continent, en déclin démographique, peine à rivaliser dans le domaine de l'innovation et est confronté à des défis économiques majeurs.

    Mario Draghi, ancien président de la BCE, appelle à un changement radical pour relancer la croissance. 0,4 % de croissance en 2023 contre 2,5 % aux États-Unis et 5,2 % pour la Chine. « Un changement radical, c'est dont nous avons besoin » lance-t-il.

    Les dirigeants européens cherchent à définir une stratégie pour renforcer la compétitivité de l'UE dans les années à venir.

    Faites entendre votre voix aux élections européennes de 2024

    Les prochaines élections européennes se tiendront du 6 au 9 juin 2024, selon la réglementation électorale de chaque pays. En France, les électeurs sont appelés aux urnes le dimanche 9 juin 2024 (samedi 8 juin pour le continent américain et les Caraïbes) pour élire leurs représentants. Les députés européens seront choisis par le biais d'un suffrage universel direct à un seul tour.

    Épargne européenne : un trésor sous-exploité dans la quête de l'innovation et de la solidarité financière

    Le président du Conseil européen, Charles Michel, met en lumière l'existence d'un « volume financier gigantesque », représenté par l'épargne des Européens, qui n'est pas pleinement utilisée pour stimuler l'innovation. La Commission estime que l'UE doit investir plus de 620 milliards d'euros par an pour sa transformation écologique et numérique, ainsi que 75 milliards d'euros par an pour soutenir l'Ukraine face à la Russie.

    L'Union des marchés de capitaux vise à mobiliser cette épargne pour soutenir l'économie réelle et surmonter les défis financiers actuels. Cependant, des différences d'intérêts nationaux entravent ce projet, notamment en matière de supervision financière et d'harmonisation fiscale.

    Le Premier ministre du Luxembourg, Luc Frieden, souligne « la nécessité d'éviter une bureaucratisation excessive et un centralisme accru face à ces enjeux ». Les tensions persistent entre les pays "frugaux" du nord de l'Europe et les pays plus endettés du sud, notamment concernant la question d'une dette européenne commune.

    Malgré les appels à une mobilisation des fonds publics pour surmonter ces obstacles, certains pays comme l'Allemagne continuent de s'opposer à l'idée d'une dette européenne partagée. Les discussions en cours visent à trouver un équilibre entre les différents intérêts nationaux pour relancer l'économie européenne.

  • Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.

    Aucun commentaire à «L'Europe perd contre la Chine et les États-Unis : quelle stratégie sera adoptée ?»

    Laisser un commentaire

    Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis