Paiement fractionné des vacances : bonne idée ou mauvais plan ?

Par Ali Ch. Publié le 24/04/2024 à 09:30
Jeune femme à l'aéroport qui utilise le paiement fractionné

L'inflation impacte fortement les vacances des Français
7 Français sur 10 revoient à la baisse leur budget vacances, selon une étude
1 Français sur 4 utilise le paiement fractionné pour planifier ses voyages

En raison de l’inflation, de nombreux français ont décidé de revoir leur plan vacances. Ils sont en effet 70 % à revoir à la baisse le budget de leurs vacances pour cette année, alors que 40 % d’entre optent pour une méthode alternative pour planifier leurs voyages ; le paiement fractionné.

Selon l'étude « Voyager en 2024 », commandée à YouGov pour PayPal, publiée ce mardi 23 avril, l'inflation marque encore fortement les vacances des Français, puisque 7 sur 10 d'entre eux revoient l'attribution de leur budget. Selon eux, l’inflation a un impact à la baisse sur la façon dont ils organisent leurs voyages cette année : temps sur place, budget, activités…

54 % des Français font attention au prix lors de la réservation de leurs voyages

Pour 54 % des Français, le prix reste le critère le plus important lors de la réservation d’un voyage. Mais ils ne semblent pas pour autant revoir à la baisse leur budget vacances. Selon les résultats de l’étude repris par BFM/RMC, le budget individuel moyen de 62,5 % des Français réservé au voyage est compris entre 0 et 1000 €. Seule une minorité des sondés (21,7 %) indique réserver un budget entre 1000 et 2000 € à cet effet.

En dépit de cette révision à la baisse du budget, « les Français ne comptent pas pour autant se priver de voyager », précise PayPal. Un tiers des Français envisagent en effet de partir en voyage dans les 12 prochains mois, et 33 % en prévoient même plusieurs, selon l’étude.

Le paiement fractionné, une solution pour les vacanciers français ?

Mais comment les Français comptent-ils concilier l’envie de voyager et l’inflation ? La solution semble être le choix de la destination puisque  38,2 % des Français ont fait le choix d'une destination "moins chère". Tout comme le paiement fractionné qui est utilisé par près d'un Français sur quatre. Chez les 25-44 ans, cette méthode de payement est utilisée par 31 % des répondants.

Cependant, opter pour le paiement fractionné de ses vacances, n’est pas sans risque. Présenté comme un mode de règlement alternatif, le paiement fractionné ne correspond pas exactement à un crédit, mais à une facilité de paiement. Lorsqu’on opte pour un achat de moins de 200 €, le paiement fractionné n'est pas soumis aux règles du crédit à la consommation, n'octroyant pas aux clients toutes les protections d'un crédit classique. Il est donc conseillé aux vacanciers qui choisissent ce mode de paiement d'assurer leur solvabilité dans le temps.

Journaliste francophone. Je couvre l’actualité au quotidien sur une multitude de sujets. Je m’attelle à rapporter l’information avec objectivité.

Aucun commentaire à «Paiement fractionné des vacances : bonne idée ou mauvais plan ?»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis