Voyager au Japon : pourquoi cela pourrait devenir un luxe ?

Par Ali Ch. Publié le 23/04/2024 à 07:00
rues du Japon peuplée

Voyager au Japon pourrait vous coûter bien plus cher à l'avenir
La population locale serait favorable à l’application des prix chers pour les touristes étrangers
Cette décision est liée à la chute de la valeur de la monnaie locale par rapport à l’Euro

Ceux qui comptent voyager dans les prochains jours au Japon risquent de déchanter. Et pour cause, face à une dégradation de la valeur du Yen, sa monnaie locale, le Japon compte faire payer le prix fort aux touristes étrangers pour leurs prestations durant leur séjour dans le pays.  

Le Japon fait partie de l’une des destinations les plus prisés par les touristes étrangers, notamment en provenance des États-Unis et de l’Europe. Selon les données récentes publiées par le quotidien économique La Tribune, plus de 3 millions de touristes étrangers, dont 35'000 Français, ont visité le pays du soleil levant au mois de mars. Un nouveau record de touristes de 11 % de plus qu’en mars 2019, période avant la crise sanitaire qui fait référence dans le secteur du tourisme.

Cette hausse du nombre de touristes étrangers doit en principe satisfaire les Japonais, d’autant plus que cela constitue une aubaine pour l’économie de leur pays. En effet, le Japon a été longtemps un pays peu inaccessible sur le plan financier pour les étrangers. Séjourner dans le pays coûtait très cher. Mais cela a complètement changé avec l'effondrement du yen, la monnaie locale.

Vers une taxe spéciale pour les touristes étrangers au Japon

L’effondrement du yen qui a perdu près de 40 % de sa valeur en dix ans par rapport à l'euro, n’est pas sans conséquences sur l’économie du pays, à commencer par le secteur du tourisme. Les étrangers qui arrivent au Japon peuvent en effet s’offrir des services de qualités à prix très réduit. Selon un décryptage réalisé par franceinfo, un touriste français peut désormais s’offrir un déjeuner pour 6 ou 8 euros dans les meilleurs restaurants du pays quand cela était impossible auparavant.

Une situation qui n’arrange pas les Japonais, qui souhaitent réserver un traitement différent sur le plan des prix pour les touristes étrangers. Alors, faut-il faire payer plus cher les touristes ? C’est la question posée à ses clients par la société Ponta, qui gère des services de cartes de fidélité. Et la réponse est sans appel : 60 % des personnes interrogées se sont déclarées favorables à un système de double prix pour les touristes étrangers, souligne franceinfo.

Ce système de double prix pourrait concerner les restaurants, les métros ou les musées. Une sorte de taxe spéciale, c’est-à-dire un prix normal pour les résidents, ceux qui vivent au Japon, et un prix plus élevé pour les visiteurs venus de l'étranger. Mais pour l'instant, très peu de commerces au Japon osent passer à ce système qui pourrait faire débat sur le plan légal, ajoutent nos confrères.

Journaliste francophone. Je couvre l’actualité au quotidien sur une multitude de sujets. Je m’attelle à rapporter l’information avec objectivité.

Aucun commentaire à «Voyager au Japon : pourquoi cela pourrait devenir un luxe ?»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis