Sci-Tech

Le champion du monde de Go mis KO pour la 3e fois par un ordinateur

Quand la machine bat l’homme. Alphago, le programme de Google développé pour jouer au jeu de Go, a remporté la victoire pour la troisième fois contre le champion sud-coréen Lee Sedol.

À Séoul, le suspense était à son comble ce samedi 12 mars 2016. Le champion du monde de Go, Lee Sedol a été battu une fois de plus par le programme AlphaGo de Deepmind (filiale d’intelligence artificielle de Google). C’est la troisième victoire consécutive de l’ordinateur dans le match de Go en cinq manches qui l’oppose au coréen. Jeudi 10 mars 2016, Lee avait déjà goûté à la défaite. Ce dernier était pourtant confiant avant le tournoi. Il lui reste encore deux dernières parties à jouer, qui doivent se dérouler ce dimanche 13 mars et mardi 15 mars 2016 à Séoul. L’intelligence artificielle surpasse t-elle l’homme ? Comme le rapporte l’AFP, l’un des anciens entraîneurs de Lee a déclaré :

AlphaGo a joué de manière consistante du début jusqu’à la fin, alors que Lee, qui n’est qu’un être humain, s’est montré par moments vulnérable.

L’homme a des faiblesses et aucune faille ne semble perturber AlphaGo. Comme le dit si bien Guillaume Grallet, chroniqueur pour l’émission Tech24 à Séoul, AlphaGo a une

capacité de calcul hallucinante…et surtout elle a réussi à surprendre ses concepteurs eux-mêmes.

Lee Sedol devait relever un challenge de taille et prouver que l’intuition et la créativité, dont est dénué l’ordinateur, sont des qualités primordiales pour vaincre au jeu de Go. C’est un succès historique pour l’intelligence artificielle. De nombreux experts avaient affirmé que la complexité du jeu de Go semblait un défi insurmontable pour l’ordinateur. AlphaGo leur a démontré le contraire.

Le 11 mai 1997, le champion du monde d’échecs Garry Kasparov s’inclinait face au superordinateur Deep Blue d’IBM. Quelques années plus tard, on est en train de revivre le match Kasparov – Deep Blue. Demis Hassabis, fondateur de DeepMind, rend hommage au champion coréen dans The Korea Times :

Nous sommes stupéfaits de la façon dont Lee a contré AlphaGo dans le début de la partie. Lee Sedol a résisté avec son seul cerveau à une machine qui traite des milliers de positions par seconde.

Les matchs, qui se déroulent en Corée du Sud, sont à suivre en direct sur Internet. Les chances de Lee Sedol face à la machine semblent désormais nulles. Qui, de l’homme ou la machine, est le plus fort ? Réponse dans les prochains jours.

Publié le dimanche 13 mars 2016 à 11:33, modifications dimanche 13 mars 2016 à 10:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !