Rugby

Top 14: zeste de suspense à tous les étages

Montpellier et le Racing en demi-finales, Toulouse et Toulon qui reçoivent Lyon et Castres en barrages, le Stade Français sauvé, Oyonnax au repêchage: la synthèse théorique à l’issue de la 26e et dernière journée du Top 14, samedi à 21h, n’est pas à l’abri d’une réécriture.

. Demi-finales: le Racing, encore un effort

Avec six points d’avance sur le Racing 92, le leader Montpellier est assuré de terminer la saison régulière en tête et donc de disputer les demi-finales à Lyon les 25 et 26 mai.

Le second billet direct se joue donc entre le club des Hauts-de-Seine (2e, 75 points), Toulouse (3e, 74) et Toulon (4e, 73). Les Franciliens ont leur destin en main: une victoire avec bonus contre Agen leur assurerait une semaine de repos après leur finale de Coupe d’Europe face au Leinster le 12 mai à Bilbao.

Porté une défense intraitable, le Racing 92 s'est imposé à Bordeaux-Bègles au stade Chaban-Delmas, le 29 avril 2018

(credit photo AFP/Archives) Porté une défense intraitable, le Racing 92 s’est imposé à Bordeaux-Bègles au stade Chaban-Delmas, le 29 avril 2018

Mais attention au surmenage, qui rime avec voyage. Après Clermont-Ferrand, Toulouse et deux virées consécutives à Bordeaux, le Racing enchaîne un 5e déplacement depuis début avril à Vannes, où il a délocalisé la réception du SUA en raison de la location de la U Arena aux superstars américaines Beyoncé et Jay-Z. Même si Agen, assuré du maintien, est déjà en vacances, un seul point lâché pourrait profiter à Toulouse, qui peut arracher la 2e place en cas de meilleur résultat à Clermont.

L’ASM, 9e et hors course depuis longtemps, dira à la fois adieu à son titre de champion de France, à une saison noire et à son centre emblématique Aurélien Rougerie, qui met fin à sa carrière longue de 19 saisons passées au sein du club qui l’a formé. Les Auvergnats voudront lui offrir une sortie à sa hauteur.

Cas encore plus improbable, Toulon doit miser sur deux déraillements simultanés de ses concurrents et une victoire à Pau, encore en course pour les barrages, afin d’arracher le précieux sésame.

. Barrages: la routine pour Castres, première pour Lyon?

Programme de la 26e journée du Top 14 de rugby 2017-2018

(credit photo AFP) Programme de la 26e journée du Top 14 de rugby 2017-2018

Depuis l’introduction des barrages en 2010, Castres n’a loupé qu’une seule fois cette étape, en 2015. Les Tarnais sont donc des véritables spécialistes et sont en bonne position pour le rester: 6e avec deux points d’avance sur La Rochelle (7e) et Pau (8e), ils doivent battre Oyonnax (13e) pour se qualifier.

Cinquième avec 2 points de plus que le CO, Lyon est dans une position encore plus favorable mais doit tout de même battre Montpellier pour participer à sa première phase finale de l’ère professionnelle. Une sortie de route au dernier moment serait une énorme désillusion pour le LOU, auteur d’une excellente première moitié de saison.

Sauf miracle, c’est bien une désillusion qui attend La Rochelle et Pau, deux clubs pleins d’ambitions et qui sont sortis du bon wagon lors de la 24e journée. En particulier pour le Stade Rochelais, sensation de la saison passée avec une première place acquise haut la main. Dans les clous pour rééditer cette performance à mi-parcours, le groupe de Patrice Collazo a ensuite flanché en championnat comme en Coupe d’Europe, où ses débuts tonitruants – 3 succès bonifiés lors des 3 premiers matches – ont laissé place à des prestations plus ordinaires.

Sauf victoire si possible bonifiée – face au Stade Français et défaillance de Lyon ou Castres, La Rochelle sera déjà en vacances et retrouvera le Challenge européen à l’automne. Pau est presque dans le même cas de figure et reçoit Toulon avec l’obligation supplémentaire de faire mieux que son compagnon de déprime, qui a l’avantage dans les confrontations particulières.

. Maintien: Paris toujours menacé

Classement du Top 14 de rugby

(credit photo AFP) Classement du Top 14 de rugby

Agen (11e) sauvé, Brive (14e) relégué, reste à savoir qui du Stade Français (12e, 42 points) ou d’Oyonnax (13e, 39 points) devra effectuer le voyage à Perpignan ou Grenoble pour un barrage de promotion-relégation chez le perdant de la finale de Pro D2 qui s’annonce tout sauf tranquille.

Avec trois points de plus, les Parisiens ne sont pas à l’abri d’une victoire d’Oyonnax à Castres, s’ils venaient à s’incliner dans le même temps à La Rochelle.

L’équipe d’Adrien Buononato, transformée sur la phase retour – six succès lors des huit dernières journées, contre un seul sur l’ensemble de la phase aller – touche du doigt un maintien inespéré il y a encore trois mois. Elle n’abandonnera pas si près du but.

Le programme

(21h00) Brive – Bordeaux-Bègles

Castres – Oyonnax

Lyon – Montpellier

La Rochelle – Stade Français

Pau – Toulon

Racing 92 – Agen

Clermont – Toulouse

Publié le dimanche 6 mai 2018 à 13:40, modifications dimanche 6 mai 2018 à 10:39

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !