Football

Philip Anschutz, le propriétaire des Lakers, intéressé par les Girondins de Bordeaux ?

Il semblerait que Philip Anschutz, l’un des actionnaires de la mythique NBA figure parmi les investisseurs intéressés par le rachat des Girondins de Bordeaux.

Le site sportif Eurosport se basant sur une information du Parisien a annoncé ce mercredi 21 mars que parmi les investisseurs américains, intéressés par le rachat du club des Girondins de Bordeaux, se trouve Philip Anschutz.

Il se trouve que l’Américain est l’un des actionnaires de la franchise californienne de NBA, les Lakers.

31ème fortune des Etats-Unis

Accessoirement, l’homme d’affaires de 78 ans se place à la 31ème place des plus grandes fortunes des Etats-Unis. Il a prospéré dans le pétrole et les chemins de fer. En outre, le dirigeant d’Anschutz Entertainment Group (AEG), réputé pour être l’un des financiers du parti républicain, possède aussi des parts dans la Major League, le championnat de base-ball. Le championnat de hockey avec les Kings de Los Angeles. Ainsi qu’au capital des Los Angeles Galaxie, l’ancienne formation d’un certain David Beckham. Ou encore, déjà en Europe, le club suédois d’Hammarby.

Ainsi, selon Le Parisien, avec Joseph DaGrosa, un autre homme d’affaires à la tête d’un fonds d’investissement de Miami (1848 Capital Partners LLC), Philip Anschutz serait à l’origine de la fameuse offre qui circule sur toutes les bouches. Celle qui se trouve actuellement sur le bureau de Nicolas de Tavernost. Le président du groupe M6 est actionnaire majoritaire des Girondins de Bordeaux depuis dix-neuf ans.

Le stade Matmut Atlantique dans le viseur

Cependant, au-delà du club et des joueurs, c’est la gestion du stade Matmut Atlantique qui semble être dans le viseur des investisseurs américains. Selon Le Parisien, le rachat du stade de 42.115 places pourrait même être sérieusement envisagé. Une opération qui leur permettrait de rentabiliser leur investissement dans le club. Ou mieux encore d’avoir la main sur l’exploitation commerciale du stade. Actuellement, l’enceinte sportive, qui appartient à la métropole bordelaise, est exploitée par la société S.B.A, une filiale du groupe Vinci-Fayat. Elle est estimée à 210 Millons d’euros.

Enfin, dans les colonnes du journal Sud-Ouest, à la mairie de Bordeaux, on souligne que Nicolas de Tavernost rencontre régulièrement Alain Juppé. Ensemble, ils évoquent les dossiers importants des Girondins. Or, que le moment venu, le maire sera « forcément informé » de la vente du club, ce « patrimoine de la ville ».

Publié le mercredi 21 mars 2018 à 15:26, modifications mercredi 21 mars 2018 à 18:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct