Sport

ISA World Surfing Games : Jérémy Florès et Joan Duru en quête du titre mondial à Biarritz

Les deux derniers représentants tricolores pour le titre masculin, Jérémy Florès et Joan Duru, sont parvenus à se qualifier samedi pour les demi-finales des ISA World Surfing Games. La dernière journée de compétition des Mondiaux de surf va se dérouler en ce dimanche 28 mai. Les épreuves du titre par équipe (tag team) ainsi que les demi-finales et la finale dans la catégorie masculine devraient donc débuter dans la matinée et se poursuivre dans la journée sur le spot de la Grande Plage de Biarritz. Les créneaux horaires des épreuves sont susceptibles d’évoluer en fonction de la qualité des vagues et de la marée.

Après la compétition féminine disputée le week-end dernier, la semaine a été marquée par les différentes manches de qualifications pour le tournoi masculin dans le cadre des Mondiaux de surf, organisés cette année à Biarritz. Deux athlètes français sont donc toujours en lice pour le titre mondial. Les surfeurs Jérémy Florès et Joan Duru sont ainsi parvenus à se qualifier dans la journée de samedi pour les demi-finales des championnats du monde. Les tricolores ont particulièrement brillé sur les vagues biarrotes. Jérémy Florès a ainsi obtenu la meilleure note de la compétition. L’une de ses vagues surfées a été notée 9,33 points sur 10.

Le beau parcours de Dimitri Ouvré et Vincent Duvignac dans le cadre des ISA World Surfing Games

Le camp tricolore a malheureusement été décimé lors des tours précédents. Les surfeurs français Dimitri Ouvré et Vincent Duvignac ont notamment été éliminés ce samedi. Ils n’ont pas pu atteindre les deux dernières étapes de la compétition. Les deux athlètes français ne seront pas de retour dimanche dans les vagues de la Grande Plage de Biarritz. Ils sont malgré tout parvenus au stade des quarts de finale.

Dimitri Ouvré a dû s’incliner à la troisième place de sa manche. Il a été devancé de seulement 3 centièmes par le surfeur marocain Yassine Ramdaoui. Un autre quart de finale a opposé trois Français sur les quatre concurrents possibles. Un tricolore au minimum risquait donc de ne pas pouvoir accéder au stade des demi-finales. Vincent Duvignac a été devancé par Jérémy Florès et Joan Duru dans cette manche terrible pour les nerfs des spectateurs français. La marée et la faible qualité des vagues n’avaient pas permis de disputer d’épreuves dans la journée de jeudi.

Jérémy Florès et Joan Duru vont tenter de décrocher l’or et l’argent dans les cadre des Mondiaux de surf à Biarritz en ce dimanche 28 mai

Les championnats du monde de surf ISA promettent donc une ultime journée pleine de suspense pour les Bleus. Jérémy Florès et Joan Duru vont tenter d’égaler les Françaises Pauline Ado et Johanne Defay. Les deux surfeuses tricolores ont été couronnées championne et vice-championne du monde lundi dernier.

La France championne du monde à titre collectif dans le cadre de l’édition 2017 des ISA World Surfing Games

La qualification des deux derniers représentants masculins de l’équipe de France pour les ultimes manches de la compétition en ce dimanche 28 mai est d’ores et déjà de très bon augure pour le camp tricolore. La France est ainsi assurée de remporter le titre collectif des Mondiaux 2017. Selon la rédaction de Sud-Ouest, ce trophée ne peut plus échapper aux Bleus. Les performances globales des tricolores avec le doublé des Françaises en ce début de semaine et les qualifications de leurs compatriotes dans les deux dernières phases du tournoi mondial garantissent l’obtention du titre collectif pour l’équipe de France. Les autres nations toujours en lice ne peuvent plus rejoindre les Bleus au classement.

D’après des précisions de la rédaction de Sud-Ouest, ce titre serait historique pour la France. Le quotidien L’Equipe a effectivement précisé que l’un des rares titres similaires pour les Bleus était celui de vice-champion du monde en 2009 au Costa Rica. Selon le quotidien sportif, l’Espagne devrait se classer à la deuxième place. Le Portugal pourrait terminer la compétition sur la troisième marche du podium.

ISA WSG 2017 : Une compétition internationale encourageante pour l’avenir du surf français

Jérémy Florès et Joan Duru risquent de marquer encore un peu plus de leur empreinte l’histoire du surf français. Ils vont tenter de se qualifier ce dimanche pour la finale des ISA World Surfing Games. Le but ultime serait de parvenir à monter sur la plus haute marche du podium. Un doublé historique féminin et masculin au cours de ces championnats du monde de surf organisés à Biarritz marquerait les esprits. Un tel résultat serait encourageant dans l’optique des JO de 2020 à Tokyo avec l’arrivée du surf et pour la candidature de Paris pour 2024. Les deux derniers français qualifiés pour les phases finales des ISA World Surfing Games pourront donc compter ce dimanche sur le soutien et les encouragements du public français au bord de l’eau et tout au long de la promenade de la Grande Plage.

A l’occasion des 60 ans de l’arrivée du surf à Biarritz, la Côte Basque ne pouvait pas rêver mieux avec l’organisation des championnats du monde afin de célébrer cette discipline de glisse. Les retombées médiatiques, économiques, culturelles et sportives pour la ville de Biarritz et la région avec une telle compétition promettent un bel avenir pour le développement et le rayonnement du surf en France.

Biarritz a célébré les valeurs de l’olympisme grâce aux représentants des différents pays

L’ouverture historique des championnats du monde de surf à 47 nations cette année a marqué les esprits des amateurs de glisse notamment lors de la grande parade aux débuts des mondiaux, le samedi 20 mai. La cérémonie traditionnelle du mélange des sables était également le cadre d’un rappel fondamental et essentiel en ces temps troublés des valeurs de l’olympisme avec un message de paix et de tolérance. A l’heure où les leaders mondiaux n’ont pas pu se mettre d’accord au G7, les surfeurs afghans, russes, israéliens, turcs, tahitiens, sénégalais, portugais, marocains, japonais ou américains notamment ont partagé la culture surf et ses ondes positives tout au long de la compétition organisée cette année en France à Biarritz dans le cadre idyllique et paradisiaque de la Grande Plage.

Publié le dimanche 28 mai 2017 à 10:38, modifications dimanche 28 mai 2017 à 9:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !