Football

Nilla Fischer raconte les difficultés d’une joueuse de football lesbienne

Nilla Fischer est une joueuse suédoise ouvertement homosexuelle. Un statut pas toujours facile à vivre.

C’est une interview particulièrement forte que Nilla Fischer offre à nos confrères du journal britannique The Guardian. La joueuse suédoise, capitaine du club allemand de Wolfsburg y raconte la vie d’une joueuse homosexuelle dan le monde du football.

Un coming-out naturel

Internationale suédoise, elle a fait son coming-out d’une façon presque naturelle, lors d’une interview.

C’était une interview classique, ils m’ont demandé si je sortais avec quelqu’un et j’ai juste répondu la vérité : “Oui, je sors avec une femme et bla bla bla”.

Bien sûr, il n’y a pas eu que des réactions négatives. Beaucoup de personnes l’ont soutenu. Mais, d’autres ont été très violentes.

Avec les réseaux sociaux et internet, les gens peuvent écrire leur opinion et te l’envoyer. Ils peuvent se cacher derrière leur écran. Être une femme lesbienne qui joue au foot, ça provoque beaucoup de haine.

Sa femme travaille avec les victimes de violences conjugales. Une situation qui lui a permis de faire évoluer sa philosophie personnelle.

Pour moi, c’est une chance de pouvoir aider les plus jeunes. On a déjà bien avancé, mais il reste beaucoup de travail à faire. (…) On doit être toujours plus dans la franchise parce qu’être homosexuelle n’est pas encore considéré comme normal.

Publié le jeudi 27 septembre 2018 à 8:36, modifications jeudi 27 septembre 2018 à 8:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !