Football

Les crampons de Mohamed Salah rejoignent la pierre de Rosette

Les crampons de Mohamed Salah, l’attaquant de Liverpool vont désormais être exposés au British Museum.

Pour célébrer son record

Le concept peut sembler complètement fou. Les chaussures à crampons d’un footballeur au musée ? C’est pourtant ce qui est arrivé à Mohamed Salah, l’attaquant égyptien de Liverpool. Ses crampons ont été ajoutés jeudi à la collection des antiquités égyptiennes du British Museum. Parmi celles-ci, on trouve par exemple la fameuse pierre de Rosette découverte par Champollion et qui a permis de déchiffrer les hiéroglyphes.

Mais alors pourquoi les crampons arrivent-ils là ? Avant tout pour célébrer le record de 32 réalisations en 38 journées établi par Mohamed Salah. C’est son équipementier qui en a fait cadeau au musée. 

Cette acquisition remet au goût du jour la collection égyptienne mondialement connue du British Museum. Ces chaussures racontent l’histoire d’une icône égyptienne moderne, évoluant au Royaume-Uni, avec un impact véritablement mondial. Cette acquisition s’appuie sur notre récent projet d’acquisition d’objets qui racontent l’histoire de la vie quotidienne en Egypte aux XXe et XXIe siècles. Du sport, au divertissement, du commerce mondial au design, cette collection est maintenant accessible à tous, comme celles d’autres périodes de la riche histoire de l’Egypte

a souligné Neal Spencer, le conservateur de l’Egypte ancienne et du Soudan au British Museum. Peut-être faudra-t-il aussi bientôt y ajouter une copie du Ballon d’Or que pourrait recevoir Salah. L’attaquant de Liverpool a lui rendez-vous le 26 mai pour la finale de Ligue des Champions contre le Real Madrid à Kiev.

Publié le vendredi 18 mai 2018 à 8:42, modifications vendredi 18 mai 2018 à 8:20

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !