Football

Francis Smerecki, l’entraîneur contre les quotas, est décédé

Ce jeudi 7 juin, la FFF a annoncé la disparition de Francis Smerecki à l’âge de 68 ans des suites d’une longue maladie. Ancien joueur professionnel et entraîneur, Francis Smerecki était notamment connu pour l’affaire des quotas en 2011.

Triste nouvelle pour le monde du Football. Francis Smerecki est décédé à l’âge de 68 ans. Celui qui a conduit les U19 d’Antoine Griezmann au titre de champion d’Europe en 2010 était l’un des piliers de la formation française.

Une riche carrière d’entraîneur

Ce jeudi 7 juin, la FFF a annoncé la disparition de Francis Smerecki à l’âge de 68 ans.

La disparition de Francis, qui a lutté avec un courage exemplaire contre la maladie ces derniers mois, plonge la Fédération dans une grande tristesse

a réagi Noël Le Graët, le président de la FFF, dans un communiqué.

La Fédération et le football français perdent une personnalité et un formateur de grande compétence.

C’est en tant que joueur professionnel que Francis Smerecki débute sa carrière. Le joueur a évolué au Mans, au Paris FC ou à Limoges. C’est dans ce club qu’il y commence une riche carrière d’entraîneur. Un poste qu’il exercera de 1984 à 2015.

Entre 1993 et 1999, il mènera Guingamp du National jusqu’à la Coupe de l’UEFA. L’année précédente, Smerecki avait été élu meilleur entraîneur de Ligue 1 par France Football.

C’est en 2004 que Francis Smerecki est entré à la Direction Technique Nationale de la FFF après quelques piges au Havre ou à Nancy. L’un de ses plus grand succès restera avec les jeunes de l’équipe de France en atteignant avec les U17 la finale du championnat d’Europe en 2008 (perdue 0-4 face à l’Espagne).

En 2010, les U19, avec la génération Lacazette-Griezmann, deviennent champions d’Europe.

Enfin en 2011, l’entraîneur se faire connaître davantage du grand public lors de l’affaire des quotas. De fait, lors d’une réunion de la DTN, il s’était opposé de manière tranchée à l’idée naissante d’imposer des quotas de binationaux dans les sélections de jeunes. Un point sur lequel lui et Laurent Blanc, le sélectionneur à l’époque, étaient en total désaccord.

Publié le jeudi 7 juin 2018 à 16:31, modifications jeudi 7 juin 2018 à 16:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !