Football

A quoi ressemble la VAR en Ligue 1 ?

Après la Coupe du Monde 2018 en Russie, la VAR fait son apparition en Ligue 1.

On y a eu le droit pour le premier but de la saison en Ligue 1. A l’occasion d’OM – Toulouse, l’arbitre a eu recours à la VAR. Rudy Buquet s’en est servi pour valider le pénalty qui a permis à Payet d’ouvrir le score. Un baptême du feu qui a toutefois certaines spécificités.

De sérieuses différences avec le Mondial

Le Mondial 2018 en Russie a servi de galop d’essai pour le système du VAR. Utilisé dans 64 matchs, il a permis de changer 19 décision (dont 15 pénaltys). Mais, la France n’a pas le droit exactement au même système. Les règle seront bien sûr les mêmes. Mais, la France n’a pas autant d’argent que la FIFA. 

En Russie, cela mobilisait quatre arbitres et quatre opérateurs. Beaucoup trop pour les effectifs français. Nos confrères de 20 minutes résument les principales différences.

  • Pas de centre de visionnage fixe, ils seront dans un van.
  • Un risque assumé de panne.
  • Trois personnes dans le van minimum.
  • Les arbitres liés au VAR seront souvent d’anciens arbitres Pro.

Pourtant, du côté de la fédération, on insiste sur le fait qu’il faut aborder le concept avec des pincettes.

Il faut arrêter de croire que la vidéo réglera tout. La VAR corrigera un maximum de situations. C’est une vérité, mais ce n’est pas la vérité. Le football n’est pas binaire. Il restera humain, même avec la vidéo.

Rendez-vous à la fin de la saison pour faire le bilan.

Publié le samedi 11 août 2018 à 9:22, modifications samedi 11 août 2018 à 9:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !