Sport

Rugby : La France organisera la Coupe du monde en 2023

La France accueillera la Coupe du monde de rugby en 2023, pour la deuxième fois de son histoire.

Le conseil de World Rugby, l’instance internationale du rugby à XV, a décidé ce mercredi 15 novembre de confier à la Fédération française de rugby (FFR) l’organisation de la Coupe du monde de 2023.

C’est à Londres que la décision a été prise. La France était face à l’Irlande et l’Afrique du Sud. Or, il s’agit d’une victoire surprise pour la France. En effet, il y a 15 jours, un rapport indépendant préconisait de choisir l’Afrique du Sud.

Ainsi, la France est arrivée première aux deux tours du scrutin. Elle a récolté 18 voix au premier tour (contre 13 pour l’Afrique du Sud et 8 pour l’Irlande). Et 24 au second, contre 15 pour l’Afrique du Sud. Si l’Afrique du Sud a déjà accueilli la compétition en 1995, l’Irlande n’a jamais été choisie.

Un dossier solide

Jusqu’à la dernière minute, les équipes de Bernard Laporte qui étaient en charge du dossier ont cherché à convaincre une par une les différentes fédérations de voter pour la France.

Je suis fier. Merci à World Rugby qui a fait beaucoup. Même s’il y a eu des incompréhensions.

A déclaré le président de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte, à Londres.

En effet, la France, comme l’Irlande, avait critiqué avec véhémence le rapport d’évaluation publié le 31 octobre.

Nous avons un dossier qui a été solide. Nous ferons de notre mieux et je peux vous garantir que ce sera une Coupe du monde réussie.

A ajouté Bernard Laporte.

Car le dossier français a de vrais arguments à faire valoir.

  • Tout d’abord, en terme de sécurité puisque l’Euro de football s’est déroulé sans incidents majeurs.
  • Ensuite, sur la logistique, la France peut se targuer d’avoir des stades en parfait état et aux normes actuelles.
  • Sur le plan financier, la candidature française était plus intéressante pour la Fédération Internationale qui récupéra deux fois plus d’argent qu’avec l’Afrique du Sud.

Ainsi, la France est en passe de devenir une championne d’organisation de grands évènements sportifs. En effet, l’attribution inattendue de la Coupe du monde de rugby 2023 à l’Hexagone intervient deux mois après celle des Jeux Olympiques d’été de 2024. Sans oublier que la Coupe du monde de football féminin se tiendra en France du 7 juin au 7 juillet 2019.

L’organisation de ce grand rendez-vous sportif mondial démontre une fois de plus l’excellence du savoir-faire français en matière d’organisation de grands évènements sportifs.

S’est félicitée dans un communiqué la ministre des Sports, Laura Flessel.

Dix villes-hôtes et neuf stades accueilleront la Coupe du monde de rugby 2023. Ainsi, on retrouve Paris, Saint-Denis, Lille, Nantes, Lyon, Saint-Etienne, Bordeaux, Toulouse, Nice et Marseille.

Enfin, une étude du cabinet Deloitte a chiffré les retombées économiques à 2,4 milliards d’euros. Elles seront notamment imputables aux visiteurs du monde entier.

Publié le jeudi 16 novembre 2017 à 10:21, modifications jeudi 16 novembre 2017 à 10:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !