Environnement

Greenpeace accuse la France de trop utiliser d’huile de palme

Les associations de protection de l’environnement dénoncent un double discours flagrant sur la question sensible de l’huile de palme.

L’ONG de protection de l’environnement Greenpeace s’en est pris directement au gouvernement français en l’accusant de jouer un “double jeu” sur la question de l’huile de palme. En effet, celui-ci a autorisé l’importation de milliers de tonnes d’huile de palme pour alimenter une raffinerie Totale, ce qui est contraire à son engagement écologique.

Une hypocrisie décriée

La raffinerie Total située à La Mède a annoncé qu’elle consommera 550 000 tonnes d’huile de palme chaque année. Cette quantité colossale suffit à faire grimper le stock importé en France, alors même que le gouvernement Macron affirme vouloir se battre contre la déforestation dont cette huile est responsable, notamment en Indonésie.

Greenpeace a donc vivement décrié ce double discours du gouvernent. Avec l’association les Amis de la Terre, ces derniers ont publié un communiqué dans lequel ils pointent ces incohérences du doigt.

Le projet, qui fera bondir les importations françaises d’huile de palme de 64%, démontre l’incohérence totale du gouvernement français.

Pour se rendre compte de la quantité d’huile que cela représente, les deux associations citent un autre chiffre, celui de la consommation alimentaire totale d’huile de palme en France. Celle-ci représente en effet 136 000 tonnes par an !

Dans le même temps, le directeur général de la raffinerie a affirmé que :

Aucune huile de palme non certifié durable n’entrera à La Mède.

Publié le dimanche 22 avril 2018 à 21:43, modifications dimanche 22 avril 2018 à 21:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !