Environnement

La crème solaire pollue les mers et les océans…

Mettre de la crème solaire pour aller à la plage ? Logique ! Mais savez-vous que ces produits ont de graves conséquences sur la faune marine ?

L’été, les vacanciers vont à la plage. Du moins la plupart de ceux qui partent en vacances ! La mer est la destination préférée des Français, et nombreux sont ceux à opter pour cette destination en juillet et en août. Qui dit plage dit serviette, maillot de bain, chapeau, casquette et… crème solaire ! C’est tout simplement devenu un véritable réflexe que de mettre de la crème solaire

Et pourtant, certaines associations environnementales tirent la sonnette d’alarme. La crème solaire est indispensable dans la panoplie du baigneur, mais a de graves conséquences sur la qualité de l’eau de mer. Car oui, ces produits ne sont pas sans conséquence pour l’environnement marin…

Avez-vous déjà pensé qu’en vous badigeonnant de crème solaire, vous polluez les mers et les océans ? Sans doute pas ! Et pourtant, c’est bel et bien une réalité…

Des chiffres impressionnants

Chaque année en France, ce sont quinze millions de crèmes solaires qui sont vendues. Le marketing a fait son travail depuis une vingtaine d’années. C’est dans les années 1990 que la crème solaire est devenue un indispensable. Car elle permet de bronzer en toute sérénité, sans danger pour la santé. Le soleil est mauvais pour la santé, on le sait. Et bronzer sans crème solaire est complètement inconscient.

Il faut en effet savoir que les coups de soleil sont graves et peuvent être à l’origine de graves maladies de peau. Donc, on met de la crème solaire. Mais lorsque qu’on se baigne, un quart du produit se dissout dans l’eau. Ce qui fait que chaque année, au niveau international, on dénombre 25 000 tonnes de crème solaire déversés dans les océans et les mers. Ce qui correspond à 0.8 litres de crème solaire par seconde !

Un phénomène inquiétant

Le phénomène est bien évidemment concentré, dans le temps et dans l’espace. Et certaines zones, très touristiques, sont bien plus concernées que d’autres. Les plages du sud de la France sont les plus impactés par le déversement de la crème solaire dans la mer. Et la Méditerranée est donc malheureusement particulièrement polluée par ces produits protecteurs.

Mais quelles sont les conséquences sur l’environnement marin ? En réalité, il faut distinguer les crèmes chimiques et les crèmes minérales. C’est ce qu’a expliqué Nicolas Imbert, directeur de l’ONG Green Cross France, qui lutte pour la protection des océans.

Différents impacts sur l’environnement

En effet, la crème chimique, la plus utilisée malheureusement en France, est composée de molécules. Ces dernières s’avèrent être particulièrement toxiques pour la faune sous-marine. On parle par exemple du benzophenone-2 (PB2) ou encore de l’oxybenzone (BP3), qui sont des substances utilisées pour contrer les rayons UV. Il est donc logique de les retrouver dans les produits solaires qui sont là pour protéger notre peau et lutter contre les rayons Uv !

Mais ces substances ont de terribles conséquences sur la faune marine. En effet, ces dernières détruisent le corail très rapidement. Ces produits chimiques favorisent également la propagation d’un virus chez des micros algues qui vivent en symbiose avec le corail. Ce qui finit par le tuer. Le corail ne peut survivre à ce virus une fois qu’il est touché, et la propagation est extrêmement rapide.

Les crèmes minérales, qui sont moins utilisées, sont moins nocives pour les fonds marins. Cependant, elles contiennent des nanoparticules. Ces dernières permettent de rendre la crème invisible sur la peau, et c’est la principale raison qui séduit les consommateurs. Mais les nanoparticules ont des conséquences sur la santé humaine… Il est donc conseillé de privilégier les crèmes minérales labellisées bio.

Des crèmes « water friendly »

Depuis cette triste découverte sur les conséquences des crèmes solaires sur les fonds marins, plusieurs marques ont décidé de lancer des produits « water friendly ». Ce sont des produits qui n’ont aucune conséquence sur l’environnement marin, et qui permettent donc d’adopter un comportement éco-responsable. Il est vivement conseillé de se tourner vers ces marques comme Algotherm, Acorelle, Biotherm, ou encore Evoa.

Il est également conseillé de se baigner avec des vêtements couvrants, et de ne pas s’exposer lorsque le soleil est trop intense. Ces petits gestes sont bons pour la santé et pour l’environnement… Pensez-y lorsque vous allez à la plage. Car les coraux mettent tellement de temps à pousser que les conséquences peuvent être véritablement dramatiques sur le long terme.

Publié le lundi 7 août 2017 à 12:03, modifications lundi 7 août 2017 à 11:33

Vidéos relatives

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top