Environnement

La couche d’ozone a du mal à se rétablir

Un phénomène qui sème un vent d’inquiétude important au sein de la communauté scientifique.

C’est une alerte importante. En effet, la couche d’ozone, qui joue un rôle essentiel dans la régulation du climat et la protection de l’atmosphère terrestre, continue de s’amincir à certains endroits. C’est la conclusion effrayante d’une étude menée par l’Observatoire physico-météorologique de Davos.

Une menace pour notre survie

C’est au niveau des tropiques et des zones densément peuplées que les dommages sur la couche d’ozone sont les plus prononcés. Cela montre que les prévisions des scientifiques, qui avaient avancé que cette couche qui protège la Terre des rayonnements ultra-violets toxiques émis par le soleil se rétablirait à horizon 2050, sont en fait erronées.

Il semblerait que les régulations concernant des gaz toxiques pour la couche d’ozone comme les chlorofluorocarbones n’aient eu que très peu d’effets sur ce phénomène. Ces derniers avaient en effet été interdits en 1989 par le protocole de Montréal.

En effet, la couche continue de s’amincir, notamment dans la zone comprise entre le pôle nord et le pôle sud. Or, c’est à cet endroit que celle-ci est censée être la plus dense et la plus solide. On ne sait pas encore quels gaz sont en cause dans ce phénomène inquiétant. Des mesures doivent donc être prises très rapidement pour éviter une catastrophe annoncée. 

Publié le jeudi 8 février 2018 à 9:16, modifications jeudi 8 février 2018 à 9:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !