Economie

Non, l’Inde n’a pas interdit les crypto-monnaies

Certaines rumeurs ces derniers jours affirment que l’Inde va interdire les crypto-monnaies. Mais ce n’est pas tout à fait la vérité !

Depuis plusieurs jours, le cours des crypto-monnaies s’effondrent en Inde. Les investisseurs sont très inquiets suite à la parution d’un communiqué ce 5 avril, émanant de la banque centrale indienne. Ce communiqué semble interdire l’utilisation des monnaies virtuelles. Voici ce qu’on peut notamment lire :

Les entités régulées par la RBI ne doivent ni traiter ni fournir de services à des particuliers ou à des entreprises s’appuient sur les crypto-monnaies, ou qui permettent d’effectuer des paiements avec ces actifs. Les entités réglementées qui fournissent déjà de tels services doivent mettre fin à cette collaboration dans un délai déterminé.

Pas d’interdiction pour l’instant

Il faut savoir que cette autorité financière n’a pas le pouvoir de promulguer des lois. Ces dernières sont émises par le gouvernement ou par les autorités judiciaires du pays. Donc il n’est pas question d’interdire légalement les crypto-monnaies dans le pays, du moins pour l’instant.

Mais alors que signifie ce communiqué ? Eh bien c’est un stratagème établi par la banque centrale indienne pour motiver les investisseurs à se débarrasser de leurs monnaies virtuelles. Car très prochainement, l’Inde va lancer une crypto-monnaie nationale : les autres monnaies virtuelles comme le Bitcoin représentent une concurrence inquiétante !

La situation se complique ! Les investisseurs indiens sont un peu perdus, mais à ce jour, aucune réglementation n’est prévue. Les crypto-monnaies ne sont donc pas interdites en Inde. Du moins pour l’instant !

Publié le mercredi 11 avril 2018 à 20:06, modifications mercredi 11 avril 2018 à 15:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !