Economie

L’Allemagne a rapatrié ses lingots d’or stockés en France

Si l’Allemagne a retiré ses stocks d’or en France, la Bundesbank a toujours des réserves à la Banque d’Angleterre et à la Fed.

Il n’y a plus un gramme d’or allemand à Paris. En effet, la banque centrale d’Allemagne, la Bundesbank, a annoncé mercredi 23 août qu’elle avait fini de rapatrier toutes ses réserves d’or encore stockées à Paris. Ainsi qu’une partie des lingots abrités aux États-Unis.

Elle a également précisé que ce chantier délicat avait ainsi été bouclé avec 3 ans d’avance.

Entamée en 2013, cette opération a été l’occasion pour l’Allemagne de récupérer près de 700 tonnes d’or entre Paris et New York.

Désormais, les chambres fortes de la banque fédérale allemande à Francfort abritent 1.710 tonnes d’or.

Or, il reste encore 1.236 à New York, pour une durée indéfinie. Et 432 sont encore à la Banque d’Angleterre à Londres.

Menés dans des conditions tenues secrètes, ces transports auront coûté au total 7,7 millions d’euros à la « Buba ».

Deuxième plus importante réserve au monde

Les réserves d’or allemandes sont les deuxièmes plus importantes du monde, après les Etats-Unis. Ainsi, la valeur marchande de la réserve allemande est estimée à 120 milliards de dollars.

Le pays, qui ne disposait plus du moindre stock d’or à la fin de la Seconde guerre mondiale, a commencé à reconstituer sa réserve dans les années 1950.

En effet, l’économie de la RFA a commencé à croître à un rythme important et les exportations sont allées croissantes. Le pays s’est alors mis à acquérir ce métal précieux.

Ensuite, pendant le Guerre froide, les Allemands ont entrepris de stocker leur or chez leurs alliés de l’Ouest. Craignant qu’en cas d’invasion, les Soviétiques fassent main basse dessus.

D’abord à New York parce que la place financière abritait la première devise mondiale. A Londres ensuite, car la ville hébergeait le premier marché pour l’or.

Enfin, les excédents de balance commerciale vis-à-vis de la France, accumulés pendant la période du miracle économique allemand dans les années 1960, se sont convertis en lingots d’or stockés à la Banque de France.

De plus, en confiant à d’autres le soin de stocker son or, l’Allemagne a ainsi économisé des coûts d’entretien du précieux métal.

Rassurer les Allemands

Aujourd’hui, la crise économique de 2010 et les incertitudes qui planent sur la pérennité de la zone euro angoissent les Allemands.

Sur fond de crise dans la zone euro, avec les problèmes de la dette grecque, les eurosceptiques ont commencé à faire entendre leur voix.

Le fait que leur pays puisse stocker plus des deux tiers de ses réserves d’or à l’étranger avait suscité la polémique.

Ainsi, pour rassurer son opinion publique, et lui confirmer l’existence de ces généreuses réserves, le gouvernement a entrepris de ramener l’or en Allemagne.

Publié le vendredi 25 août 2017 à 9:33, modifications vendredi 25 août 2017 à 9:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !