Web

Le Média : Licenciée, Anne Rossigneux, la rédactrice en chef, dénonce la « brutalité » du management

Anne Rossigneux, rédactrice en chef du Média depuis son lancement en janvier dénonce dans une lettre la « brutalité » de son licenciement et évoque des tensions au sein d’une rédaction « pas loin du burn-out ».

Un peu plus de deux mois après son lancement, Le Média, « pure player » de la gauche alternative soutenu par des proches de La France insoumise (LFI), vit sa première crise. En effet, la directrice générale et ancienne directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon, Sophia Chikirou, a décidé de se séparer de la rédactrice en chef, Aude Rossigneux. D’après une information du site spécialisé Electron Libre, relayée par le JDD de ce samedi 24 février, elle a été évincée sans ménagement de la rédaction.

En état de sidération

Un licenciement dont l’intéressée a dénoncé la « brutalité qui n’est pas exactement conforme à l’idée que chacun se fait d’un management de gauche ». Dans une lettre adressée au comité de pilotage – qui comprend notamment Sophia Chikirou et Gérard Miller, le psychanalyste et documentariste, Anne Rossigneux a expliqué:

Une brutalité qui serait peut-être un sujet pour Le Média si elle était le fait d’un Bolloré…

Dans son courrier, la journaliste est revenue sur son investissement dans les semaines qui ont précédé le lancement du média sur Internet :

Je suis arrivée au Média parce qu’on est venu me chercher. J’étais alors la femme de la situation, parée de toutes les vertus.

A écrit la journaliste. Elle a rappelé que c’est elle qui avait la tâche d’incarner le projet « chez les confrères plus ou moins bien disposés ». En effet, les liens du Média avec La France insoumise laissent encore beaucoup de professionnels dubitatifs.

Une rédaction au bord du burn out

Tout ce travail, je l’ai fait bénévolement. Sans recevoir un sou pendant plusieurs mois. Je ne le regrette pas, je demande seulement qu’on s’en souvienne.

A relevé celle qui présentait le journal quotidien du site tous les jours à 20 heures depuis le 15 janvier.

Anne Rossigneux a ensuite évoqué une crise que traverserait actuellement une rédaction « pas loin du burn out ». Attestations d’arrêts de travail à l’appui.

Pour l’instant, la raison de cette éviction reste inconnue. Jeudi dernier, Sophia Chikirou s’était adressée aux « socios », les abonnés, à l’occasion d’un point d’étape. Elle n’a pas fait mention du licenciement d’Anne Rossigneux. Par contre, elle s’est félicitée de la fréquentation du site, jugeant que Le Média « jouait dans la cour des grands ».

Publié le dimanche 25 février 2018 à 17:11, modifications dimanche 25 février 2018 à 16:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !