Média

Mennel annonce qu’elle quitte The Voice après ses messages controversés

La chanteuse a finalement annoncé qu’elle quittait l’émission suite à ses propos polémiques sur les attentats.

Mennel Ibtissem a annoncé qu’elle quittait l’émission The Voice, où elle avait pourtant fait vive impression, à cause du climat généré par ses propos complotistes tenus sur Twitter à la suite des attentats de Nice en 2016.

Un environnement “trop pesant”

Il s’agit d’un revirement inédit dans l’histoire du télé-crochet de TF1 : jamais une candidate n’avait abandonné l’émission en cours de route. Mennel a ainsi souhaité s’expliquer dans un communiqué :

Je vis très difficilement les tensions survenues ces derniers jours. Ces tensions masquent mon intention de faire l’apologie de l’amour, de la paix et de la tolérance. Je n’ai jamais songé à blesser qui que ce soit et la seule perspective que mes propos soient sources de peine me heurte. J’ai donc pris la décision de quitter cette aventure.

La chanteuse affirme également avoir participé à The Voice “avec l’intention de rassembler, pas de diviser“. Elle a également assuré à ses fans que sa carrière ne faisait que commencer qu’elle continuerait de se développer artistiquement malgré cette déconvenue.

TF1 et la société de production de l’émission, ITV Studios, ont salué cette décision “responsable” témoignant d’une “volonté d’apaisement“. On ne sait toutefois pas si la chanteuse, qui a participé aux étapes ultérieures à sa sélection lors de son audition à l’aveugle le 3 février, sera coupée au montage à la prochaine émission.

Sur les tweets de la chanteuses qui avaient créé la polémique, on pouvait lire, au lendemain des attentats de Nice qui avaient coûté la vie à 86 innocents :

C’est bon, c’est devenu une routine, un attentat par semaine!! Et toujours pour rester fidèle, le “terroriste” prend avec lui ses papiers d’identité. C’est vrai, quand on prépare un sale coup, on n’oublie surtout pas de prendre ses papiers!

Elle avait également ajouté :

Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement.

Des messages qui ne passent pas dans une France encore marquée par ces attentats sanglants.

Publié le vendredi 9 février 2018 à 15:47, modifications vendredi 9 février 2018 à 14:51

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !