Culture

Etats-Unis : le légendaire Jim Harrison est décédé

Jim Harrison, écrivain, poète et essayiste, est mort samedi 26 mars.

Jim Harrison (surnommé « Big Jim ») était l’un des plus grands écrivains américains. Il est décédé ce week-end de Pâques dans son ranch d’Arizona (aux Etats-Unis) à la suite d’une crise cardiaque, à l’âge de 78 ans.

Cet auteur prolixe laisse 10 recueils de poésie et 14 romans, dont le best-seller Légendes d’automne qui a fait sa notoriété et a été adapté au cinéma avec Brad Pitt.

Amoureux des grandes étendues de l’ouest américains et des bois du Montana (au nord des Etats-Unis), il fut traduit dans plus de 25 langues.

Jim (James de son vrai prénom) Harrison est, depuis sa plus tendre enfance, fasciné par la nature et les Indiens. Cela influencera son œuvre qui dénonce notamment les guerres menées envers les populations autochtones de l’Amérique.

Son dernier roman Péchés capitaux, paru en septembre dernier, a reçu un excellent accueil parmi la critique. Jim Harrison y brosse un portrait acerbe de l’Amérique profonde : sans foi, ni loi.

Tout au long de ses 50 ans d’écriture, « l’écrivain des grands espace » n’a eu de cesse de faire voyager ses lecteurs à travers l’Amérique.

Hédoniste avant tout, il déclarait, début mars, au New York Times

la vie est courte et violente

 

Publié le lundi 28 mars 2016 à 10:58, modifications lundi 28 mars 2016 à 8:10

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !