Décès de Marc Riboud, ancien photographe de l’agence Magnum

Le célèbre photographe Marc Riboud est décédé des suites d'une longue maladie, mercredi 31 août. Il avait 93 ans.

Le photographe français Marc Riboud, rendu célèbre pour ses nombreux reportages réalisés partout à travers le monde, est mort à l’âge de 93 ans d’une longue maladie, comme l’a annoncé sa famille dans un communiqué, mercredi 31 août 2016. Maître incontestable du noir et blanc s’inscrivant dans la lignée de photographes tels que Cartier-Bresson ou Willy Ronis, Marc Riboud laisse derrière lui un gigantesque portfolio fournit d’images dont certaines sont aujourd’hui de véritables « classiques » de la photographie.

Né en 1923 à Saint-Genis-Laval, à quelques kilomètres de Lyon, Marc Riboud à commencé la photographie à 14 ans avant de faire officiellement carrière en 1953, date de sa première publication dans le magazine Life. La photo en question ? Un ouvrier en équilibre sur la structure de la tour Eiffel, autre image cliché culte de l’artiste français.

Rapidement repéré pour son « oeil », Marc Riboud intégra l’agence Magnum à la demande de ses fondateurs : Henri Cartier-Bresson et Robert Capa. Tout au long de sa carrière, le photographe n’aura de cesse de voyager partout dans le monde, revenant d’Inde, de Chine, du Japon, d’Algérie ou d’Afrique avec des œuvres toutes plus mémorables les unes que les autres.

Aujourd’hui disparu, Marc Riboud laisse derrière lui un souvenir heureux à ceux qui ont eu la chance de le croiser, à l’instar de Jean-François Leroy, le directeur du festival de photojournalisme Visa pour l’image, qui a tenu à réagir à l’annonce du décès du photographe :

Marc était le photographe qui a fait le plus de photos historiques dans sa vie. Beaucoup de photographes se sont inspirés de lui sans jamais l’égaler.

Modifié : 1 septembre 2016 11 h 26 min

Ce site utilise des cookies.