Ciné

La « Barbie humaine » en poupée tueuse dans un film d’horreur

Des réseaux sociaux au cinéma, Valeria Lukyanova, reconnue comme la « Barbie humaine » vient de décrocher le rôle principal d’un film d’horreur grâce à son physique hors norme.

Valeria Lukyanova est parvenue à faire le buzz sur internet via ses réseaux sociaux où l’on a pu admirer la plastique étrangement surréaliste de la jeune femme. Surnommée la « Barbie humaine », c’est à grands coups de sport et d’opérations chirurgicales que cette ukrainienne a pu se transformer au point que l’on vienne à douter de la véritable nature de celle-ci, oscillant entre poupée et être vivant.

Une particularité qui, à 30 ans, vient de lui ouvrir les portes du 7e art après avoir tapé dans l’œil de la réalisatrice Susannah O’Brien, ancienne psychologue fraîchement reconvertie, qui vient d’accorder le rôle principal à la jeune femme dans son deuxième film d’épouvante intitulé The Doll (La Poupée) dont la bande annonce a été traduite en français par Le Huffington Post.

Le pitch est plutôt basique. Valeria Lukyanova jouera Natasha, une poupée possédée qui sera livrée à Eddy, un jeune homme qui tentera par ce biais de se remettre d’une rupture difficile. La rangeant dans son grenier, la poupée aura très rapidement soif de sang et, comme nous pouvons l’imaginer, la cohabitation ne se fera pas sans dommage collatéral.

On peut donc affirmer que le film semble davantage reposer sur la particularité physique de Valeria Lukyanova que sur son scénario. Susannah O’Brien a apprécié sa collaboration avec la jeune femme comme nous le rapporte Mirror :

J’ai adoré tourner avec Valeria. Elle ressemble vraiment à une poupée. Elle travaillait autant de temps qu’il le fallait et cela semblait inné chez elle. Il n’y a pas eu de film comme celui-ci depuis Chucky.

Valeria Lukyanova avait également quelques mots à dire sur son expérience cinématographique :

C’était génial bien que très difficile.

The Doll devrait bientôt être diffusé dans les cinémas américains et, d’après ses producteurs, devrait également être présenté à Cannes.

Loin de la Barbie de Mattel à qui elle a toujours voulu ressembler, Valeria Lukyanova sera, le temps d’un film, une poupée démoniaque.

Voici quelques photos du compte Instagram de la jeune femme :

View this post on Instagram

#me

A post shared by valeria Lukyanova (@valerialukyanova_official) on

View this post on Instagram

#me

A post shared by valeria Lukyanova (@valerialukyanova_official) on

Publié le vendredi 13 mai 2016 à 15:59, modifications vendredi 13 mai 2016 à 14:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !