Découverte

Une planète pouvant accueillir la vie a été découverte

Et non ce n’est pas le trailer d’un film de science-fiction ! C’est bel et bien la réalité. En effet, une nouvelle planète vient d’être découverte et cette dernière pourrait accueillir la vie. C’est l’Observatoire Européen Austral, plus connu sous le nom d’ESO qui a fait cette incroyable annonce mercredi dernier.

Prénommée Ross 128b, la petite planète a été découverte autour d’une étoile de la constellation de la Vierge. Elle est située à « seulement » 11 années-lumière de notre système solaire, sachant qu’une année-lumière correspond à 9.460 milliards de kilomètres. Donc oui, elle est très loin ! Mais en réalité, pour ceux qui étudient les planètes, à savoir les astronomes, elle est très proche. Car elle est visible par un télescope comme celui qui est actuellement en construction et qui sera opérationnel en 2025, l’E-ELT.

Une incroyable découverte scientifique

Si cette planète attise autant les curiosités des chercheurs, c’est qu’elle a tout pour accueillir de la vie. En effet, elle a une masse similaire à celle de la terre. En outre, la température est à peu près la même, ce qui la rend compatible avec la présence de l’eau à l’état liquide.

Et ce n’est pas tout. Détectée par le spectrographe HARPS, installé sur le télescope de 3,6 mètres de l’ESO au Chili, la planète orbite autour d’une étoile naine en 9,9 jours. En effet, elle gravite autour d’une étoile calme. Ce qui est essentiel car son atmosphère a une chance de résister aux vents, et surtout aux éruptions solaires.

Néanmoins, il va falloir s’armer de patience pour en savoir plus. En effet, l’équipe en charge de l’étude de cette planète, menée par Xavier Bonfils, doit attendre la mise en service du nouveau télescope. L’E-ELT, c’est-à-dire l’European Extremely Large Telescope, est actuellement en construction au Chili. C’est ce matériel de pointe qui permettra d’étudier plus précisément Ross 128b et de découvrir si elle possède une atmosphère. On saura également à ce moment-là si sa densité est suffisante pour protéger la planète de son étoile.

Un mystère qui reste entier à ce jour

La présence d’une atmosphère représente le plus grand mystère d’une telle planète pour l’instant. Par la suite, il faudra toutefois réussir à déterminer si l’atmosphère contient des traces d’eau ou de méthane, liées à la vie.

Quoiqu’il en soit, c’est une incroyable découverte. En effet, Ross 128b représente l’exo-Terre la plus proche de chez nous, après Proxima B, cette planète découverte en août 2016. Elle fait maintenant partie des 50 exo-planètes en mesure d’accueillir la vie.

Publié le vendredi 17 novembre 2017 à 10:36, modifications vendredi 17 novembre 2017 à 10:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !