Actualité

Thierry Solère, le porte-parole de François Fillon, soupçonné de fraudes fiscales

Une nouvelle révélation du Canard enchaîné

Thierry Solère, le porte-parole de François Fillon serait sous le coup d’une enquête préliminaire menée par la police judiciaire de Nanterre.

Nouveau coup dur pour le clan Fillon. En effet, selon Le Canard enchaîné, dans son édition à paraître mercredi 15 février, Thierry Solère serait visé par des soupçons de fraude fiscale.

Celui qui aime à se présenter comme le Monsieur Propre des primaires de la droite et du centre se trouve sous le coup d’une enquête préliminaire. Elle est conduite par des policiers spécialisés de la PJ de Nanterre.

A écrit le journal satyrique.

Le syndrome Thomas Thévenoud

Des soupçons auraient été portés à l’encontre du député des Hauts-de-Seine dès juillet 2016. Il aurait fait suite à un contrôle fiscal, qui avait été rendu public par Mediapart.

Selon une source judiciaire, Thierry Solère serait même qualifié de « Thomas Thévenoud en puissance ». Faisant ainsi référence au parlementaire qui avait oublié de payer ses impôts évoquant une « phobie administrative ».

Ainsi, le porte-parole de François Fillon aurait, lui, omis de régler une partie de ses impôts sur le revenu de 2010 à 2013. A cela s’ajoute le non paiement de taxe foncière.

Un oubli qui lui avait valu une saisie arrêt sur salaire.

Selon Le Canard enchaîné.

En outre, les enquêteurs ont également examiné d’éventuels conflits d’intérêts.

En effet, d’après l’hebdomadaire, Thierry Solère a été salarié du groupe Chimirec spécialisé dans le traitement des déchets. Il aurait été rémunéré en tant que conseiller en stratégie pour la France et l’international. Son salaire s’élevait alors à 12.000 euros bruts, alors qu’un dirigeant de l’entreprise affirme ne l’avoir « jamais vu ».

L’épouse de Thierry Solère également visée

Enfin, l’épouse de Thierry Solère serait elle aussi visée par cette enquête.

Ainsi, les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) s’intéressent également à la société de celle-ci.

En plus d’être l’attachée parlementaire de son mari, Karine Theet-Solère serait à la tête d’une société de conseil appelée Lerins Communication. Le journal satyrique se questionne quant aux réelles fonctions de l’épouse de Thierry Solère. En effet, ce dernier a précisé dans ces deux déclarations d’activité que son épouse n’avait « pas d’autre occupation que de l’assister ».

Selon BFMTV, face à toutes ces accusations, le porte-parole de François Fillon a d’ores et déjà annoncé son intention de porter plainte pour diffamation contre Le Canard enchaîné.

Il s’est dit outré de telles divulgations. Il a affirmé avoir « toujours déclaré ses revenus » et être aujourd’hui « à jour de ses impôts ».

Publié le mercredi 15 février 2017 à 8:55, modifications mercredi 15 février 2017 à 15:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !