Société

Toulon : Agressée à cause de sa tenue, elle pousse un énorme coup de gueule

Une jeune fille a été agressée par cinq jeunes filles, à Toulon, à cause d’un short jugé trop court. Victime de slut-shaming, elle pousse un coup de gueule sur les réseaux sociaux.

Maude Vallet, une jeune fille originaire de Toulon, a été agressée, lundi dernier, vers 17 h, dans un bus, par cinq filles qui lui ont reproché de porter un short trop court, alors qu’elle rentrait de la plage.

Très en colère, la jeune étudiante de 18 ans a partagé sur Facebook un selfie sur lequel elle porte la fameuse tenue : un t-shirt, des sandales et un short. Victime de slut-shaming, elle a poussé un énorme coup de gueule et écrit sur la photo :

Bonjour, je suis une salope.

Dans son post, Maude raconte avoir tenté de raisonner le groupe de filles, en leur demandant pourquoi un homme pouvait se promener torse nu en plein centre-ville et pourquoi une fille était traitée de pute lorsqu’elle portait un short, mais en vain.

Les cinq filles l’ont alors insulté et lui ont craché dessus sans que personne n’intervienne dans le bus. En descendant, ses agresseurs ont continué de la suivre en la menaçant.

Son message a déjà été partagé plus de 41 000 fois et suscité plus de 12 000 commentaires.

Le slut-shaming est un concept assez connu aux États-Unis, mais dont on parle encore peu en France. Cette “stigmatisation des salopes” consiste à rabaisser ou à culpabiliser une femme à cause de son comportement sexuel.

Publié le vendredi 17 juin 2016 à 10:23, modifications vendredi 17 juin 2016 à 10:27

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

4 Commentaires