Société

#MeRasePas : les cyclistes accrochent une frite en mousse à l’arrière de leur vélo

Pour lutter contre ces automobilistes qui ne respectent pas la distance latérale de sécurité lorsqu’ils effectuent leur déplacement, l’association Place au vélo a proposé aux cyclistes de fixer une frite en mousse à leur porte-bagages.

L’initiative peut vous paraître étrange et pourtant ! C’est à Nantes que l’idée a été proposée. Ce vendredi, les cyclistes sont appelés à se munir d’une frite d’1 m. L’objectif ? Sensibiliser les automobilistes aux distances latérales de sécurité à respecter lorsqu’ils effectuent un dépassement. 

Une initiative efficace

Beaucoup de cyclistes se plaignent de se faire “raser de près” par les automobilistes. Pour preuve, de nombreux internautes ont publié des vidéo montrant des dépassements dangereux avec pour hastag : #MeRasePas ou #1MètreSinonRien.

Ainsi, l’association Place au vélo a donc eu cette idée un peu saugrenue mais efficace.

On a régulièrement des voitures qui doublent de trop près, ce qui crée un sentiment d’insécurité, de fragilité, voire des accrochages. Nous voulons rappeler qu’il y a des règles, et ce de façon non-violente. D’autant que souvent, on retrouve la voiture qui vient de nous doubler arrêtée au feu rouge qui suit…

Explique Daniel Daoulas, vice-président de l’association Place au vélo au micro de BFM TV.

Pour lutter contre ces automobilistes qui ne respectent pas la distance latérale de sécurité lorsqu’ils effectuent leur déplacement, l’association a proposé aux cyclistes de fixer une frite en mousse à leur porte-bagages. Et afin de “favoriser la compréhension du message”, les cyclistes sont invités à coller des messages sur leur frite tels que « Gardons nos distances » ou « Partagez la route svp ».

Une action tous les premiers vendredis de chaque mois

Cette initiative, inspirée par une idée similaire au Canada, a vocation a être répétée à Nantes tous les premiers vendredis de chaque mois. Selon nos confrères, l’idée a déjà été mise en place en décembre dernier, et les retours d’expérience ont été positifs.

Ça marche vraiment bien, les automobilistes prennent le large pour ne pas toucher la frite, ou patientent derrière s’il n’y a pas la place suffisante pour doubler. C’est un réel outil de protection que j’utilise désormais régulièrement, et je n’ai jamais eu de réaction agressive de conducteurs. Par contre, il faut avouer que ce n’est pas très pratique quand on croise des piétons !

Explique Philippe, 44 ans, relayé par le quotidien.

Pour rappel, pour dépasser un cycliste en agglomération, la distance latérale réglementaire est de 1 mètre (hors agglomération : 1,50 mètre). 

Publié le vendredi 1 février 2019 à 12:36, modifications vendredi 1 février 2019 à 12:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !