Société

Haut-Doubs : En grève de la faim pour savoir s’il est le père du bébé de son ex

L’homme s’est installé devant le domicile de son ex-compagne dimanche.

Benjamin a commencé sa grève de la faim dimanche devant la maison de son ex-conjointe dans le Haut-Doubs. Il souhaite savoir s’il est le père du bébé qu’elle attend.

Enceinte de plusieurs mois

Le couple vivait ensemble depuis trois ans et devait se marier en août. Mais, la femme a mis un terme à la relation y a quelques mois sans explication. Benjamin est alors reparti à Besançon d’où il était originaire. Mais, au mois de décembre, il a appris qu’elle était enceinte depuis plusieurs mois. Même si elle lui assure que l’enfant n’est pas le sien, il n’y croit pas. C’est pour cela qu’il s’est installé devant son domicile pour commencer une grève de la faim.

Dans l’optique du mariage, elle avait arrêté la pilule. Il y a plusieurs hypothèses envisageables mais seulement deux solutions : soit l’enfant est de moi, soit il ne l’est pas. J’ai appris, par inadvertance disons, la date théorique du terme : le 29 avril. Si je compte bien, neuf mois avant, c’était le 29 juillet. Et on était toujours en couple

explique Benjamin à nos confrères de l’Est Républicain. Pour savoir la vérité, il souhaite faire un test génétique dont il assumerait les coûts. Mais, son ex-compagne refuse.

Publié le mardi 10 avril 2018 à 16:46, modifications mercredi 11 avril 2018 à 8:34

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !