Société

États-Unis : Un américain “transracial” veut changer d’identité et devenir philippin

Adam Wheeler, né blanc, se proclame comme “transracial” et revendique son droit de se considérer comme philippin.

Adam Wheeler, est un homme, blanc et américain. Toutefois, ce n’est pas comme ça qu’il se voit. En effet, après avoir révélé à ses parents qu’il voulait changer de sexe, Adam s’est proclamé comme “transracial”. De fait, il ne souhaite plus aujourd’hui être considéré comme américain, mais comme philippin.

Qu’est-ce qu’un transracial ?

Une personne “transraciale” pense que son identité ethnique de naissance n’est pas la bonne. C’est le cas d’Adam, qui souhaite qu’on l’appelle désormais Ja Du. La raison ? Il est fasciné par la culture philippine et se définit comme philippin plutôt qu’américain.

Quand j’entends la musique, quand je mange la nourriture, je me sens bien dans ma peau

Explique-t-il à propos de la culture philippine à la télé locale de Floride.

Je passais des heures à regarder une chaîne historique… et rien ne m’intriguait plus que la culture des Philippines.

Ajoute Ja Du.

Il est si à l’aise dans la culture philippine qu’il conduit même un tuk-tuk rose, des tricycles motorisés communs dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est.

L’homme a même créé Transracer, un groupe Facebook destiné à “sensibiliser au transracialisme”. Le groupe est aujourd’hui suivi par plus de 250 personnes. Une page Twitter nommée @JaduTRSG a également été créée. Ja Du pense également ouvrir une chaîne YouTube afin de parler de son cas.

J’ai créé un groupe Facebook pour être sûre que ce n’était pas que moi et que je n’étais pas bizarre. Et des gens ont commencé à m’envoyer des messages pour me parler du conflit qu’ils vivaient avec eux-mêmes.

Raconte-t-il sur la chaîne locale WTSP.

Le transracialisme controversé aux États-Unis

Un cas similaire à celui de Ja Du avait provoqué de vives discussions dans le pays. En effet, Rachel Dolezal, une femme blanche, affirme se sentir noire depuis toute petite et revendique le droit de se considérer comme telle. Seule différence, Rachel s’était bronzé la peau et frisé les cheveux afin de ressembler à une Afro-Américaine. Or, Ja Du n’essaye pour l’instant pas de se changer physiquement pour ressembler à un Philippin.

Rachel Dolezal

Le sujet du transracialisme provoque de vives discussions aux États-Unis. Beaucoup estiment le concept du “transracialisme” malhonnête et insultant.

Penser qu’on doit devenir une personne de couleur pour célébrer les personnes de couleur est le truc le plus blanc possible.

Explique une journaliste d’origine philippine dans The Root. 

Publié le mardi 28 novembre 2017 à 15:36, modifications mardi 28 novembre 2017 à 13:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !