Société

Charente : un car scolaire abandonne un enfant dans le froid

L’enfant avait oublié sa carte de transport. Il n’a donc pas eu le droit de monter dans le car scolaire.

Scène incompréhensible mardi matin à l’arrêt de bus à Champniers, en Charente. Mathis, un collégien de 12 ans se voit refuser l’accès au bus parce qu’il ne retrouve pas sa carte. Il est abandonné sur place à 7h09 dans le froid.

Récupéré les doigts violets

La scène fera trembler tous les parents. Un enfant que l’on pense en chemin pour l’école qui se retrouve seul, dans le froid, en pleine nuit sans aucun moyen de contact. C’est ce qui est arrivé à Mathis ce mardi matin. Sa carte était au fond de son sac mais il n’arrivait pas à le retrouver. Il a été abandonné sur place par la conductrice du car scolaire. Heureusement, un riverain qui a vu l’enfant seul et en pleurs a prévenu ses parents qui habitent à 4km de là.

Son père Guillaume interrogé par nos confrères de la Charente Libre ne comprend pas comment c’est possible.

Il a été débarqué, alors même qu’il faisait – 8°C, je l’ai récupéré en pleurs, les doigts violets après être resté dehors plus d’une demi-heure. C’est déjà arrivé l’automne dernier, sauf qu’il ne faisait pas aussi froid. Mon fils a une carte annuelle valable jusqu’en septembre 2018. La conductrice le connaît parfaitement car elle le conduit quasiment tout les matins !

Du côté de la compagnie de cars Citram, on plaide l’erreur. La conductrice lui aurait demandé un euro qu’il n’avait pas à la place de sa carte. Le collégien n’ayant pas d’argent avec lui est redescendu du bus. Mais il n’y aurait pas eu d’intention délibérée de l’abandonner.

On transporte 10 000 enfants par jour: ce n’est pas dans nos habitudes de les laisser dehors

insiste Xavier Labossé, le directeur de l’entreprise.

Publié le jeudi 1 mars 2018 à 13:46, modifications jeudi 1 mars 2018 à 15:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

1 Commentaire