Société

Atteinte à la laïcité en milieu scolaire : 400 traités entre avril et juin

Jean-Michel Blanquer a livré les premiers chiffres recensés par le ministère de l’Éducation nationale concernant les atteintes à la laïcité à l’école. 

A l’occasion du séminaire national des coordinateurs des équipes « laïcité et fait religieux », Jean-Michel Blanquer a annoncé, ce jeudi 11 octobre, qu’un millier de cas d’atteintes à la laïcité ont été signalés entre avril et juin dernier dans les établissements scolaires en France. En outre, le ministre de l’Education national a précisé que parmi eux, 402 cas ont été traités par les équipes des rectorats. Et une soixantaine ont nécessité une intervention des équipes académiques sur la laïcité dans les établissements. Il s’agit là des premiers chiffres sur cette question sensible recensés par le ministère.

Des signalements par Internet

Les remontées que nous avons montre des remises en cause diverses de la laïcité.

A souligné le ministre, ajoutant :

Habits vestimentaires, certificats médicaux de complaisance, refus de se rendre à la piscine de la part de certaines jeunes filles. Refus de certains hommes de serrer la main des femmes, contestation de certains enseignements au nom de la foi.

Ainsi, en mai, le ministère de l’Education nationale a mis en place une adresse internet pour recueillir les signalements d’enseignants quand ceux-ci constatent des comportements ou des paroles portant atteinte à la laïcité.

En juin, le Comité national d’action laïque (CNAL) réalisait une étude afin de mesurer le ressenti des enseignants sur la laïcité dans les écoles. Selon les résultats, les atteintes à la laïcité de la part des élèves restent minoritaires. Cependant, plus de 40% des enseignants constatent que bien que rares, le nombre de ces incidents augmente. Et ce, notamment dans les zones d’éducation prioritaires.

Enfin, dans 97% des cas, la situation est réglée par le dialogue.

Le plan laïcité

Ce dispositif est un des volets du plan laïcité dévoilé par Jean-Michel Blanquer au printemps dernier. Il comprend notamment la distribution d’un « vade-mecum » servant de référence commune à tous les établissements. Mais aussi la mise en place d’un « conseil des sages » et la création d’une équipe laïcité dans tous les rectorats.

Publié le vendredi 12 octobre 2018 à 10:35, modifications vendredi 12 octobre 2018 à 12:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !