Société

TES : 60 millions de Français bientôt fichés

Un décret paru au Journal Officiel prévoit la compilation des données personnelles et biométriques de tous les détenteurs d’une carte d’identité ou d’un passeport. Une centralisation qui inquiète certains.

Le gouvernement a publié dimanche 30 octobre un décret instituant la création d’un fichier commun entre les passeports et cartes d’identité, qui regroupe l’identité biométrique de 60 millions de Français en un fichier unique.

Cette base de données, baptisée Titres électroniques sécurisés (TES), regroupera donc les informations des passeports et des cartes d’identité : l’état-civil, la couleur des yeux, la taille, l’adresse, les coordonnées téléphoniques, l’adresse mail, la filiation des parents, l’image numérisée du visage, la signature et l’image numérisée des empreintes digitales.

Ce méga fichier de données personnelles était déjà inscrit dans une proposition de loi de la droite adoptée, en 2012, à la fin du précédent quinquennat. Le but annoncé est bien évidemment de faciliter les démarches administratives, dans l’établissement et le renouvellement de ces papiers officiels. Il sera également utile dans la détection des fraudes.

L’ensemble des données seront consultables par la police, la gendarmerie, les préfectures, mais aussi les services du renseignement pour prévenir les atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation et les actes de terrorisme.

Certaines voix se sont élevées contre l’enregistrement des données personnelles des Français. Pour calmer les doutes de ces personnes par rapport à la mise en place du TES, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre-Henry Brandet, évoque la fiabilité des informations et de la sécurité.

Publié le mercredi 2 novembre 2016 à 15:27, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !