Santé

Le syndrome des bébés à tête plate dans la ligne de mire des professionnels de santé

Les bébés à tête plate sont de plus en plus nombreux. Il s’agit d’une déformation de la boîte crânienne, qui est en partie liée au fait que les bébés soient couchés sur le dos trop souvent. Un phénomène tellement important que la Haute Autorité de Santé a décidé d’en parler officiellement et de publier des documents d’information à ce sujet.

Le syndrome de la tête plate dont beaucoup de bébés souffrent, est un aplatissement dû à la mauvaise position répétée. En couchant le bébé trop souvent sur le dos, on provoque un appui persistant sur le même côté du crâne du nourrisson. Cet aplatissement peut avoir lieu dans le ventre de la mère, mais c’est relativement rare. En réalité, la hausse importante des plagiocéphalies depuis quelques années semble liée à la façon dont les bébés sont couchés…

Coucher bébé sur le dos

Depuis les années 1990, on nous apprend à coucher les nourrissons sur le dos. Quitte même à les attacher, dans des couffins qui sont étudiés pour ! Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que sur le dos, le bébé aurait moins de risque de décéder de la mort subite du nourrisson. Et en effet, les résultats obtenus sont encourageants puisque le taux de MSN a largement diminué.

Mais le couchage systématique sur le dos entraîne d’autres problèmes car il favorise la déformation crânienne. En effet, le crâne d’un bébé qui vient de naître est encore mou, et se déforme facilement. En le couchant systématiquement sur le dos, on crée un appui qui est toujours le même. Et qui, sur le long terme, déforme le crâne en l’aplatissant. On parle du syndrome de la tête plate, ou de plagiocéphalie.

Une question essentielle pour les nouveau-nés

C’est l’association Le Lien qui a alerté la Haute Autorité de Santé sur cette épineuse question. Il s’agit selon elle d’un enjeu de santé publique. La Haute Autorité de Santé s’est saisie du dossier, et a annoncé l’élaboration de plusieurs documents. Ces derniers visent à prévenir la plagiocéphalie. Il s’agit de communiquer d’une part envers les professionnels de santé, et d’autre part envers le grand public. L’idée est d’informer du risque du syndrome de la tête plate chez les bébés.

Les documents seront disponibles dans le courant de l’année 2018. Mais cette action de communication est bien loin de faire l’unanimité. En effet, l’association des centres référents pour la mort subite du nourrisson a très peur d’une remise en cause du couchage sur le dos.

Car le couchage sur le dos a permis de diminuer le risque de la mort subite du nourrisson. Et les associations affirment également que le syndrome de la tête plate n’est pas liée à la position couché sur le dos, mais plutôt au fait que les bébés restent trop longtemps dans des transats ou des sièges auto.

Cependant, le syndrome de la tête plate est un véritable problème, qui a de graves conséquences. En effet, les enfants qui souffrent d’une forme sévère de plagiocéphalie pourraient ensuite avoir des problèmes d’occlusion dentaire, des troubles visuels ou encore des scolioses. C’est donc bel et bien un problème sur lequel il faut se pencher urgemment.

Publié le mercredi 2 août 2017 à 10:03, modifications jeudi 3 août 2017 à 10:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires