Santé

Rhône : Un cas de rage confirmé chez un enfant de 10 ans

Le garçon de 10 ans, victime d’un cas de rage déclaré, est dans un état critique. Son pronostic vital est engagé.

Mordu par chiot en vacances au Sri Lanka

D’après un communiqué diffusé par l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhônes-Alpes, un cas de rage a été confirmé dans le Rhône chez un enfant de 10 ans. Hospitalisé depuis le 4 octobre, il a été contaminé lors d’un séjour au Sri Lanka en août dernier après avoir été mordu par un chiot porteur de la maladie. Selon les médecins, l’enfant est dans un état critique mais stable. Toutefois, son pronostic vital est engagé.

Ses proches ont été vaccinés

Compte tenu de la gravité de la maladie déclarée et du risque théorique, l’Agence Régionale de Santé a identifié les personnes ayant été au contact direct avec la salive ou les larmes de l’enfant. La famille proche a été vaccinée. Toutefois, aucun cas de transmission d’homme à homme n’a jamais été enregistré, a assuré le docteur Anne-Marie Durand.

59 000 décès par an

Rappelons que la rage se transmet accidentellement par morsure, griffure ou léchage sur une plaie, une peau lésée ou une muqueuse, d’un animal infecté. La maladie est presque constamment mortelle une fois déclarée. Elle provoque environ 59 000 décès par an dans le monde. Le virus attaque principalement les neurones et affecte le bon fonctionnement du cerveau. Après quelques jours voire quelques mois, le malade développe un tableau d’encéphalite.

23 cas de rage en France depuis 1970

Selon Le Parisien, 23 cas de rage ont été observés chez l’homme depuis 1970, en France. Tous avaient contracté la maladie à l’étranger. Un homme, résidant en Ile-de-France, en est mort le 3 avril 2014.

Publié le mercredi 11 octobre 2017 à 10:33, modifications mercredi 11 octobre 2017 à 10:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !