Santé

Prudence, le binge-watching serait mauvais pour votre santé !

Le binge-watching popularisé par Netflix pourrait bien avoir des conséquences sur votre santé.

Avec l’arrivée des nombreuses plateformes de vidéo à la demande comme Netflix ou Amazon Vidéos, nos habitudes de consommation ont changé. On a ainsi vu apparaître le “binge-watching”. Le visionnage à la suite de multiples épisodes. Mais, cela pourrait bien avoir des conséquences sérieuses sur votre santé selon une étude.

Beaucoup trop sédentaires

On a eu il y a quelques semaines cette incroyable rumeur. Un utilisateur de Netflix qui aurait été contacté par la plateforme parce qu’il avait regardé trop d’épisodes à la suite. Même si l’information a ensuite été démentie par le SVOD, elle est révélatrice d’une tendance générale. Le binge-watching est là et il touche beaucoup de monde ! Suffisamment en tout cas pour qu’une université du Minnesota se penche sur le sujet.

A travers une étude menée auprès de 15.000 personnes, les chercheurs ont pu détecter une conséquence bien réelle cette fois du binge-watching. En effet, les gens qui regardent souvent la télévision ont 1,7 fois plus de chance de développer des caillots de sang dans les jambes ou encore des embolies pulmonaires. Bien sûr, on ne peut pas blâmer les plateformes. Ce qui est en cause ici ce sont nos habitudes de consommation. Passer trop de temps assis devant la télévision augmente les risques pour votre santé.

Même les personnes qui font régulièrement une activité physique ne devraient pas ignorer les potentiels problèmes liés à nos attitudes sédentaires comme regarder la télévision

détaille le Dr Yasuhiko Kubota en charge de l’étude.

Il est intéressant de noter qu’il ne s’agit pas de la première étude de ce genre. En 2015, c’est au Japon que des chercheurs s’étaient intéressés au sujet. Les chercheurs avaient alors conclu que “les personnes qui regardent la télévision pendant cinq heures d’affilée, voir davantage, ont deux fois plus de chance d’avoir une embolie pulmonaire” relevaient alors nos confrères de Siècle Digital. Les chercheurs conseillaient alors de faire au moins une pause toutes les deux heures.

Publié le mardi 27 février 2018 à 18:06, modifications mercredi 28 février 2018 à 9:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !