Santé

Un enfant meurt après une otite traitée uniquement à l’homéopathie

Homeopathie

Un enfant de 7 ans souffrant d’otites et que ses parents ne soignaient qu’à l’homéopathie est mort samedi matin, en Italie.

Des otites soignées uniquement à l’homéopathie

Samedi 27 mai 2017, un enfant de 7 ans est mort à Ancone, en Italie. Ses parents soignaient ses otites, ainsi que toutes les maladies dont il pouvait être atteint, uniquement à l’homéopathie, rapporte 20 Minutes.

Traité ainsi depuis l’âge de trois ans, le petit garçon guérissait sans problème jusqu’à présent. Cependant, cette fois-ci, la fièvre n’a pas baissé pendant deux semaines.

Ainsi, après avoir perdu connaissance mercredi dernier, le petit garçon a finalement été transporter aux urgences. Dans le coma pendant plusieurs jours en raison des dommages causés par l’infection, il a été déclaré en mort cérébrale samedi matin.

« Omeopazza » (homeo-folie), intitulait samedi matin le Corriere della Sera, le premier quotidien italien, avant même l’annonce du décès de l’enfant. L’éditorial rappelle que Christian Boiron, le patron des laboratoires homéopathiques éponymes, recommande d’alterner les traitements en fonction des pathologies.

L’homéopathie en France

L’homéopathie est une pratique de médecine alternative. Elle consiste à traiter une maladie par des substances diluées qui, si elles étaient concentrées, provoqueraient des symptômes similaires à ceux du patient.

En France, la pratique de l’homéopathie est reconnue par l’Ordre des médecins depuis 1997. 56 % des Français utilisent des médicaments homéopathiques, contre 39 % en 2004. Parmi eux, 34 % ont déclaré y avoir recours de manière régulière.

Publié le dimanche 28 mai 2017 à 14:42, modifications dimanche 28 mai 2017 à 14:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !