Actualité

Prix du gaz : Hausse de 5% sur la facture dès janvier 2017

La facture de gaz des consommateurs français augmentera de plus de 5% au 1er janvier 2017, en raison de la hausse d’une taxe et des coûts d’approvisionnement du fournisseur.

Si la nouvelle année est porteuse de bonnes nouvelles, parfois ce n’est pas le cas. En 2017, attendez vous à une augmentation de 5% sur votre facture de gaz. C’est le genre de cartes de voeux dont on se passerait bien. Et pourtant, la facture de gaz devrait grimper, pour les consommateurs soumis aux tarifs réglementés d’Engie (ex-GDF Suez). Cette augmentation prendra effet à partir de ce 1er janvier 2017.

L’augmentation des tarifs confirmée

5,8 millions de consommateurs seraient concernés par cette hausse. Ces mêmes consommateurs soumis aux tarifs réglementés d’Engie verront donc leur facture de gaz grimper au 1er janvier 2017. La note est un peu plus salée qu’à l’ordinaire en raison de la hausse d’une taxe et des coups d’approvisionnement. La hausse moyenne des tarifs réglementés ajoutée à celle de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel vont entraîner plus de 5% d’augmentation.

Les raisons de la hausse

Les tarifs augmenteront suite à deux principales raisons. Tout d’abord, une hausse des coûts d’approvisionnement du fournisseur, puis une majoration de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel expliqueraient cette forte augmentation. Des informations qui ont été transmises par une délibération de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Le renchérissement des coûts d’approvisionnement d’Engie se traduira par une hausse moyenne des tarifs réglementés (hors taxes) de 2,3% le mois prochain, précise le régulateur du secteur de l’énergie dans sa délibération parue au Journal officiel samedi 17 décembre 2016. Selon l’AFP citée par France Info, la facture annuelle de gaz augmentera de 55,9 euros pour le chauffage, 9,9 euros pour l’usage cuisson et eau chaude et 2,5 euros pour la seule cuisson.

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc.) précise le Figaro.

Publié le dimanche 18 décembre 2016 à 13:17, modifications dimanche 18 décembre 2016 à 12:44

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !