Actualité

Première guerre mondiale : Une plaque commémorative va rendre hommage aux 11 millions d’animaux enrôlés de force

Afin de reconnaître la souffrance animale durant la première Guerre Mondiale, le conseil du 14ème arrondissement de Paris vient de valider l’installation d’une plaque commémorative.

C’est une nouvelle qui devrait ravir les défenseurs de la cause animale. Suite à une proposition des écologistes, le conseil du 14ème arrondissement de Paris vient de valider l’installation d’une plaque commémorative en hommage à tous les animaux morts durant la Grande Guerre.

Une aide précieuse

Si on pense rarement aux animaux en cas de guerre, ils sont cependant souvent parmi les premières victimes. Réquisitionnés à des fins militaires, nos amis les bêtes ont aussi eu un rôle déterminant dans la victoire des alliés. Une aide précieuse qui va finalement être valorisée cent ans après l’armistice de la Première Guerre mondiale. De fait, le conseil du 14ème arrondissement de Paris a accepté la mise en place d’une plaque commémorative. Forme d’hommage à ces millions d’animaux.

En plus d’être un simple hommage, cette décision est une victoire symbolique pour les défenseurs de la cause animale. Ainsi, Amandine Sanvisens, co-fondatrice de Paris Animaux Zoopolis, explique à France Bleu :

Onze millions d’animaux ont été tués pendant la Grande Guerre. D’après les témoignages des poilus nous savons que les équidés apportaient les vivres dans les tranchées par exemple, ou encore que les pigeons transportaient les messages militaires.

🕯️Durant la 1ère guerre mondiale, 200 000 pigeons voyageurs amenaient des messages urgents et secrets des places fortes…

Publiée par Paris Animaux Zoopolis sur samedi 19 mai 2018

Un rôle déterminant

En plus des chevaux réquisitionnés au 56 boulevard Arago dans le 13ème, on compte 200 000 pigeons voyageurs porteurs de messages urgents explique Paris Animaux Zoopolis sur sa page Facebook. Des animaux qui, en plus d’être des victimes collatérales de la Grande Guerre, ont joué un rôle déterminant dans la victoire des alliés.

Le Western Front Association et Le Souvenir Français ont également tenu à rendre hommage à ces millions d’animaux :

Aux innombrables et humbles créatures de Dieu qui ont suivi les hommes, ont souffert et ont péri durant les dernières guerres. Avec fidélité et courage, elles ont beaucoup enduré et sont tombées pour nous. Sachons nous souvenir d’elles avec gratitude et affection. Que leurs souffrances et leur mort nous amènent à savoir apporter plus de gentillesse et de respect aux animaux vivants.

Alors qu’il existe à Londres un Mémorial des animaux de guerre, la plaque approuvée par 14 ème arrondissement de Paris doit encore être présentée devant le Conseil de Paris qui se tiendra du 4 au 7 juin prochain. Elle serait une belle façon d’enfin reconnaître la souffrance animale durant ce conflit.

Publié le mardi 29 mai 2018 à 17:38, modifications mardi 29 mai 2018 à 13:00

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !