Politique

Pour le président philippin, Barack Obama est un « fils de pute »

Au cours d’une conférence de presse, Rodrigo Duterte, le président philippin, n’a pas hésité à qualifier Barack Obama de « fils de pute ». Une déclaration qui a conduit à l’annulation de leur rencontre initialement prévue ce mardi au Laos.

S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée aux Philippines avant son départ pour le Laos, hier, Rodrigo Duterte, le sulfureux président philippin, n’a pas manqué d’insulter copieusement son homologue américain, affirmant :

Il faut être respectueux. Il ne faut pas se contenter de balancer des questions et des communiqués. Fils de pute, je vais te porter malheur dans ce forum.

La raison de cet emportement ? Les remarques que risquait potentiellement de lui faire Barack Obama sur les droits de l’Homme ainsi que sur les méthodes utilisées dans la lutte contre le trafic de drogue pendant leur rencontre initialement prévue ce mardi au Laos.

Ayant eu vent de ces propos, le président américain a immédiatement réagi en marge du sommet du G20 se déroulant actuellement en Chine, confiant au sujet de M. Duterte :

C’est un garçon pittoresque.

Ancienne colonie américaine, les Philippines ont, dans l’histoire récente, réussi à maintenir des relations diplomatiques particulièrement saines avec les Etats-Unis. Mais depuis l’ascension au pouvoir de Rodrigo Duterte en mai dernier, plusieurs insultes ont été publiquement proférées par le nouveau dirigeant à l’encontre de diplomates américains.

Dans un communiqué dévoilé aujourd’hui-même, le président Obama a annoncé l’annulation de sa rencontre avec son homologue philippin.

Publié le mardi 6 septembre 2016 à 12:03, modifications mardi 6 septembre 2016 à 11:26

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !