Politique

Quand Philippe Poutou ironise sur le braquage de Kim Kardashian

Philippe Poutou, le leader du Nouveau Parti Anticapitaliste, a démontré le côté Robin des bois du vol et de la séquestration de Kim Kardashian.

La mésaventure de la star américaine Kim Kardashian, qui a été dépouillée de ses bijoux dans sa résidence hôtelière de luxe parisienne dans la nuit de dimanche à lundi, a suscité une vague de réactions au sein de la classe politique française.

En effet, plus tôt dans la journée, Nathalie Kosciusko-Morizet n’avait pas manqué d’assener de reproche la maire de Paris, Anne Hidalgo :

On peut faire toute la publicité qu’on veut, pour très cher sur ‘I love Paris’, l’image de Paris, ‘Venez à Paris’, le tourisme… Là, toutes ces pubs-là, elles viennent d’être annulées brutalement par l’affaire Kim Kardashian qui va tourner en boucle sur tous les médias.

Alors que David Cormand, le secrétaire national du parti Europe-Ecologie-Les Verts a vu là une bonne occasion de rebondir sur le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE).

Si l’agression et le vol de bijoux, estimé à 9 millions d’euros, de la bimbo américaine ont provoqué des inquiétudes notamment quant à l’avenir du tourisme de luxe dans la capitale, Philippe Poutou a eu une toute autre analyse de la situation.

En effet, le candidat pour la seconde fois du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à l’élection présidentielle, a choisi de s’amuser de ce fait divers très people sur son compte Twitter :

#KimKardashian. 9 millions d’euros de bijoux dans sa chambre ? La redistribution des richesses est une urgence. Cela a commencé semble-t’il.

Un message orienté Robin des Bois qui a suscité de nombreux commentaires des internautes. Certains d’entre eux accusant l’ouvrier et militant d’extrême gauche de fournir des justifications à cet acte de violence.

Philippe Poutou a semble-t-il pris ces remarques au sérieux, puisqu’il a retiré le message quelques heures plus tard.

Publié le mardi 4 octobre 2016 à 9:06, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !