Politique

Les Patriotes : Entre Sophie Montel et Florian Philippot c’est déjà fini

L’eurodéputée Sophie Montel a annoncé son départ du tout nouveau parti Les Patriotes, fondé à l’automne par Florian Philippot. Elle a dénoncé « la divine solitude » de l’ancien bras droit de Marine Le Pen.

Dans un communiqué sur son compte Twitter, jeudi 5 juillet, Sophie Montel a sobrement annoncé : « Je quitte les Patriotes ».

L’entourage de Florian Philippot en cause

La Franc-Comtoise de 48 ans apparaissait pourtant comme le principal lieutenant du président des Patriotes. Or, l’eurodéputée a dénoncé la « divine solitude » du président du parti fondé à l’automne, Florian Philippot.

Après avoir quitté le Front national, dont l’aspect dysfonctionnel apparaît chaque jour un peu plus, je refuse de cautionner les mêmes dérives au sein de ma nouvelle formation.

Ecrit-elle dans son communiqué.

Partisane du Frexit, Sophie Montel a souligné la nécessité de « préparer une vaste coalition qui amènera la grande alternance que le pays attend ».

Mais sur ce chemin, long et difficile, la divine solitude de Florian Philippot est un obstacle.

A estimé Sophie Montel. Une « solitude » qui serait, selon elle, « encouragée par un entourage qui nuit à la clarté du message des Patriotes ». Ainsi, la conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté a pointé l’influence de Damien Philippot, Franck de la Personne, Ferial Mostefai et Joffrey Bollée, «qui sont à l’opposé des convictions et des valeurs qui sont les miennes ».

Ce ne sont pas des conseillers qui entourent Florian Philippot mais des courtisans qui le vénèrent.

A-t-elle confié à L’Express.

Elle s’était largement désinvestie

Par ailleurs, plusieurs proches de Sophie Montel ont également annoncé leurs départs des Patriotes.  Les conseillers régionaux Antoine Chudzic et Julien Acard, ou encore son assistant parlementaire européen Aloïs Navarro ont donné leurs démissions.

Il n’y a pas grand-chose qui allait aux Patriotes.

A regretté Julien Acard.

Dans un communiqué, le parti a estimé que Sophie Montel s’était « largement désinvestie ces derniers temps des instances du mouvement et des activités militantes ».

Sans grande surprise, les Patriotes ont reçu la démission de Sophie Montel qui s’était, il est vrai, largement désinvestie ces derniers temps des instances du mouvement et des activités militantes.

Publié le samedi 7 juillet 2018 à 9:41, modifications samedi 7 juillet 2018 à 9:41

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !