Politique

Jesco Denzel signe la photo symbolique du G7

Une photo signée Jesco Denzel illustre les tensions de ce G7 à Malbaie au Canada.

C’est sans doute la photo la plus emblématique du G7 qui s’est soldé par un brutal revirement de Donald Trump. Or, le cliché, pris par Jesco Denzel, déjà prisé par le prestigieux World Press Photo et photographe officiel de la chancelière allemande, illustre parfaitement les tensions qui ont émaillé le sommet international et l’isolement mondial dans lequel les Etats-Unis s’enfonce.

Jesco Denzel, le photographe officiel d’Angela Merkel

L’image a été prise lors d’ultimes négociations samedi 9 juin dans la matinée au G7. Cette photo, composée comme une peinture par  Jesco Denzel est devenue immédiatement virale sur Twitter. Ainsi, Donald Trump est assis sur sa chaise, les bras croisés et l’air sceptique. Il regarde les chefs d’État qui lui font face, tous debout et la mine crispée. Au milieu des hommes en costume, Angela Merkel, la chancelière allemande, se démarque. En effet, penchée en avant sur la table qui la sépare du dirigeant américain, elle le toise d’un air sévère.

Un instant-clé fermé à la presse. Pourtant, il a été capturé par les entourages des chefs d’Etat et dont chacun raconte différemment le rapport de force.

Ainsi, sur les clichés postés sur Twitter par la porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders, Donald Trump semble faire front face à ses interlocuteurs. Avec un petit sourire malicieux et un certain détachement.

Du côté du Palais de l’Elysée, la scène a été prise en contre-champ. Ainsi, on y voit Emmanuel Macron qui fronce les sourcils et fait un geste de la main, les doigts rassemblés et pointés vers le haut. Comme pour convaincre son homologue américain. Les autres dirigeants sont de dos ou relégués au second plan.

Quant à Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, il figure légèrement en retrait sur un cliché posté par son photographe Adam Scotti. Il observe ses invités penchés sur des documents, à commencer par la Première ministre britannique Theresa May et Angela Merkel.

La photo rapidement détournée sur Twitter

En outre, le cliché de Jesco Denzel a rapidement été détourné sur Twitter. Pour la plupart, ils ont comparé le président américain à un enfant boudeur, qui se fait gronder par des adultes ou qui a fait une bêtise.

Donald, tu peux rester là à bouder tant que tu veux, je t’ai dit qu’on n’invitera pas Poutine

Publié le lundi 11 juin 2018 à 9:36, modifications lundi 11 juin 2018 à 15:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !