Politique

Emmanuel Macron reçoit un œuf sur la tête

Emmanuel Macron a reçu un accueil plus qu’hostile de la part des militants CGT, aujourd’hui à Montreuil. Il a eu droit à un shampooing non prévu…

En octobre 2015, il y avait eu le jet de yaourt lors d’une conférence à Lyon, puis il y a trois jours l’affaire « du costard ». Le ministre de l’Économie a, une nouvelle fois, était la cible d’attaques.

En visite ce lundi matin à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, pour dévoiler le timbre commémoratif pour le 80ème anniversaire du Front Populaire, Emmanuel Macron a été accueilli par des jets de tracts et d’œufs par la centaine de militants CGT et du parti communiste qui l’attendaient de pied ferme devant La Poste.

Ainsi, sous les cris de « Casse toi ! », des œufs ont été jetés sur la délégation ministérielle et l’un d’eux a atterri sur la tête du ministre de l’Économie.

Le fondateur d’En Marche ! a, par la suite, dénoncé « la violence » et « l’agressivité » de ces opposants à la Loi Travail :

Je ne parle pas d’un texte de loi avec des œufs et des coups de bâton, ils n’écoutent rien, ils invectivent.

A-t-il répliqué.

Rappelons que la Loi Travail, adoptée grâce à l’article 49.3, sans vote ni débat à l’Assemblée Nationale, est très largement contestée aussi bien dans la rue par les nombreuses manifestations, ainsi que par les mouvements de grèves qui touchent les secteurs principaux de France.

Avant cet incident, le maire communiste de Montreuil, Patrice Bessac, avait averti dans une tribune publiée sur le site de L’Humanité dimanche 5 juin, qu’il n’avait pas l’intention de recevoir Emmanuel Macron. Il est pourtant d’usage que chaque maire accueille les ministres lors des visites officielles, quelles que soient leurs étiquettes politiques.

Par cet acte symbolique, je veux faire entendre la déception, le mécontentement, l’indignation et la colère que génère, auprès des Montreuillois et hors les limites de notre commune, la politique actuelle du gouvernement.

Publié le lundi 6 juin 2016 à 15:00, modifications lundi 6 juin 2016 à 13:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !