Politique

“Dump Trump” : La campagne nauséabonde contre Donald Trump

Donald Trump, l’homme d’affaires à la coupe rebelle, fait encore des siennes.

Ses déclarations polémiques lui ont notamment permis de doper sa position dans la course aux primaires républicaines pour l’élection présidentielle américaine de 2016. Si certains s’offusquent face à ses dérapages, d’autres approuvent. Quoiqu’il en soit, on constatera que plus Trump est critiqué et ridiculisé, plus il plaît à des électeurs frustrés. Un artiste new yorkais, Hansky est parti en croisade contre le candidat républicain et cela porte ses fruits puisque sa campagne rencontre un véritable succès.

Donald Trump a récemment fait l’objet de critiques pour avoir retweeté une citation de Benito Mussolini

Il vaut mieux vivre une journée comme un lion que cent ans comme un mouton.

Le street artiste, Hanksy a trouvé un moyen original pour exprimer sa grogne contre Trump. Il a peint un portrait de Donald Trump sous forme de tas d’excréments attirant les mouches et intitulé Dump Trump, sur un mur de Lower East Side, à New York. Une forme de réponse contre les propos chocs de Trump. Ce dernier n’était pas allé de main mort en déclarant que les membres de la communauté latino-américaine :

 Amènent la drogue. Ils amènent le crime. Ce sont des violeurs.

Les propos de Trump en révoltent plus d’un. Ce n’est pas un hasard si Hansky a choisi de représenter le candidat républicain en excrément. L’image est forte car Trump véhicule des idées non conformes. Dump Trump connaît un véritable succès sur la toile. L’image a même été reprise et reproduite sur des tasses, des t-shirts et divers objets si bien que Hanksy a étendu sa croisade anti Trump jusqu’en Caroline du Sud où les primaires ont eu lieu samedi dernier. L’artiste est plutôt fier des retombées médiatiques de sa campagne :

Cette image, au départ un peu débile, provoque de si fortes réactions.

Il autorise à qui veux bien l’entendre que son dessin peut être réutilisé :

Je comprends le pouvoir des images, qu’elles puissent influencer l’opinion publique. Et si les gens veulent utiliser mon dessin contre Trump, je suis complètement pour.

Une croisade osée.

Publié le mardi 1 mars 2016 à 14:58, modifications mardi 1 mars 2016 à 14:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !