Actualité

Pôle Emploi : L’astuce pour inverser les courbes du chômage

Le Canard enchaîné a épinglé Pôle Emploi sur ses petits arrangements pour améliorer les chiffres du chômage.

A la fin du mois de juin, on comptait pas moins de 3 781 200 chômeurs soit une hausse de 5 400 personnes.Sachant que François Hollande a posé comme condition à sa candidature pour 2017, l’inversion de la courbe du chômage, Pôle Emploi semble avoir trouvé un subterfuge pour y parvenir.

Ainsi, Le Canard enchaîné s’est procuré une « instruction » diffusée au sein des services de Pôle Emploi en avril 2016 et non publiée au Journal Officiel. Selon l’hebdomadaire satyrique dans son édition du mercredi 3 août, la note parle d’un « plan de 500 000 formations supplémentaires pour les personnes en recherche d’emploi ».

Plus explicitement, la direction de l’organisme public souhaiterait que 500 000 chômeurs de catégorie A, c’est-à-dire ceux qui n’ont aucune activité professionnelle, entrent en formation professionnelle avant décembre 2016.

Cette manœuvre les ferait basculer de la catégorie « demandeurs d’emploi » à celle de stagiaires, soit la catégorie D, qui n’est pas comptabilisée dans les chiffres du chômage diffusés chaque mois par le gouvernement. Par conséquent, cette subtilité administrative permettrait de réduire considérablement les chiffres vertigineux des demandeurs d’emploi de la catégorie A.

Le Canard enchaîné poursuit en expliquant que concrètement, chaque conseiller référent de Pôle Emploi doit solliciter 15 demandeurs chaque mois pour les orienter vers des formations professionnelles.

Ainsi, pour permettre la mise en œuvre de ce projet « inversion de la courbe du chômage », 1 milliard d’euros a été débloqué en janvier pour les formations, soit une rallonge de 80 millions de la part des partenaires sociaux.

Un conseiller Pôle Emploi interrogé par l’hebdomadaire a expliqué :

L’an dernier, […] on disait non à presque tout le monde, il n’y avait plus un rond pour financer les formations. Maintenant, c’est tapis rouge, on dit oui à tout et sans trop de précautions, la scrupuleuse procédure de validation des stages est abandonnée.

Afin de mobiliser les demandeurs d’emplois, l’agence pour l’emploi a mis à contribution depuis mai des centres d’appel privé. De plus, selon Le Canard enchaîné, Pôle Emploi n’hésiterait pas à faire l’impasse sur les appels d’offres jugés « trop long, trop fastidieux ».

Après la publication de l’article, les membres du gouvernement ont réagi :

L’article du Canard Enchaîné sur Pôle emploi est caricatural

A déclaré Clotilde Valter, la secrétaire d’Etat chargée de la formation professionnelle et de l’apprentissage, sur LCI.

Comme à chaque fois, une partie de ceux qui seront en formation seront comptés en catégorie D. Et vous aurez toujours les mêmes qui viendront dire “ah oui certes ça baisse sur la catégorie A mais ça augmente dans les autres catégories”. Tout ça fait débat mais l’objectif du gouvernement c’est de mettre 500.000 formations. La formation est un enjeu majeur pour l’emploi.

A tempêté Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement sur RTL.

Alors est ce que ces formations permettent au moins de trouver un emploi ?

Pôle Emploi assure que 57% des demandeurs d’emploi, qui ont suivi une formation, ont trouvé un emploi dans les six mois qui ont suivi.

Publié le jeudi 4 août 2016 à 8:58, modifications jeudi 4 août 2016 à 8:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !