Normandie : il profitait des allocations de son fils handicapé décédé

En Normandie, un homme aurait accumulé près de 300 000 euros d’allocations alors que son fils est mort depuis plusieurs années.

Il touchait les allocations handicap de son fils mort depuis quelques années

Un homme de 55 ans a été entendu par les gendarmes de la compagnie de Caen, en Normandie. Il est mis en cause dans le cadre d’une affaire d’abus de confiance, d’escroquerie et de fraudes.

Le quinquagénaire est soupçonné d’avoir perçu frauduleusement les allocations handicap de son fils, pourtant mort depuis quelques années. Il profitait également du revenu de solidarité active (RSA) et de l’allocation logement.

300 000 euros d’allocations accumulé en 4 ans

Grâce aux fraudes aux prestations sociales, l’homme s’enrichissait et vivait au-dessus de ses moyens réels. En effet, il avait réussi à s’offrir une maison avec un loyer de 1 000 euros par mois, ainsi qu’une BMW. Au total, le fraudeur aurait accumulé près de 300 000 euros en quatre ans.

Ce n’est pas à sa première condamnation

Sa compagne, qui aurait également profité de cette combine, pourrait comparaître devant la justice. Le procès devrait se tenir dans les prochains mois, rapporte le site normandie-actu.fr.

Le quinquagénaire n’en est pas à sa première condamnation. En 2011, à la suite d’une condamnation pour escroquerie, la justice lui avait interdit de gérer une entreprise. Il était malgré tout à la tête une société de gestion immobilière en région parisienne.

Modifié : 7 janvier 2017 11 h 08 min

Voir les commentaires (1)

  • Attitude bien entendu scandaleuse qui doit être condamnée très sévèrement.
    Néanmoins comment peut on parler de 300000€ sur 4 ans sachant que l' AAH au taux plein est actuellement de 808€/mois. On est très loin de la somme annoncée sur 4 ans : moins de 39000€

Ce site utilise des cookies.