Monde

Winnie l’ourson est censuré en Chine !

Voici une nouvelle qui risque d’en amuser certains, d’en agacer d’autres… Quoiqu’il en soit, la décision prise par la Chine ne peut pas laisser indifférent. Et oui, certaines références à Winnie l’ourson ont été bloquées sur les réseaux sociaux en Chine… Pourquoi ? On vous explique tout !

C’est une drôle de décision qui a de quoi en interpeller plus d’un : Winnie l’ourson n’est plus le bienvenue sur le réseaux sociaux Wiebo, l’équivalent chinois de Twitter. D’ailleurs, les caractères « Weini xiao xiong” (“Winnie le petit ours” en chinois) ne sont plus autorisés non plus. Les commentaires qui contiennent ces mots ou ces images sont bloqués, et un message d’erreur apparaît, expliquant que le contenu est illégal !

Mais pourquoi interdire le joli petit ours jaune, un peu naïf, qui a bercé notre enfance ? L’explication est un peu tirée par les cheveux, mais elle est bel et bien réelle.

Un ourson dangereux…

L’image de Winnie l’ourson a été supprimée de la galerie d’autocollants de la messagerie WeChat, très utilisée en Chine. Ce drôle de personnage de dessin animé, créé en Grande-Bretagne dans les années 1920, n’est donc plus le bienvenue sur l’Internet chinois. Ce qui a posé problème à certains internautes, qui se sont demandés pourquoi l’ours n’avait plus sa place sur les réseaux sociaux. En réalité, la raison est politique.

Il faut savoir que le congrès quinquennal automnal du Parti communiste chinois au cours duquel le Président Xi Jinping devrait obtenir un nouveau mandat à la tête du pays, approche à grands pas. Il se déroulera d’ici quelques semaines, et il faut tout préparer ! Les censeurs de Pékin ont du pain sur la planche et font attention au moindre petit détail…

L’image du chef de l’Etat est protégée

Il faut impérativement protéger l’image du chef de l’Etat ç l’approche de ce congrès important. Il n’est pas question d’abîmer cette image. Et plusieurs comparaisons ont été établies entre le chef de l’état chinois et Winnie l’ourson… C’est surtout le côté rondouillard qui a été souligné !

En 2013, quelques images humoristiques avaient fait leur apparition sur les réseaux sociaux chinois. On avait notamment pu voir une image de Xi Jinping et de l’ancien président américain Barack Obama, superposée avec celle de Winnie et de son ami Tigrou, le petit tigre. Puis, l’année suivante, la comparaison a continué…

En effet, on a pu découvrir sur le Web une photo du président chinois et du Premier ministre japonais Shinzo Abe, comparée à une image de Winnie l’ourson et de l’âne Bourriquet.

Un peu d’humour… qui ne fait pas rire !

Ces images ont beaucoup fait rire les chinois. Mais pas du tout les autorités ! Ces dernières font très attention à ce que l’image du chef de l’Etat soit parfaite. Et donc le plus simple pour maîtriser tout ça ? Et bien c’est la censure !

Donc maintenant, plus de Winnie l’ourson, comme ça les choses sont réglées. Du moins en apparence… Incroyable !

Publié le lundi 17 juillet 2017 à 12:03, modifications lundi 17 juillet 2017 à 9:58

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vu sur le web

Vers le top